Déplacements - Transports

PCR : « Route en mer : la mission d’expertise technique et financière plus que jamais nécessaire »

Communiqué du Parti communiste réunionnais

Parti Communiste Réunionnais / 27 février 2018

Dans un communiqué diffusé hier, le PCR donne sa position suite au fait que la Région a dit envisager de livrer seulement une partie de la route en mer d’ici deux ou trois ans.

JPEG - 66.9 ko

« Depuis que la Région Réunion a décidé d’utiliser l’argent prévu pour le tram-train et la nouvelle route du littoral (projet choisi par l’État à l’époque) à la construction d’une route en mer, le Parti communiste réunionnais a demandé la création d’une mission d’expertise technique et financière afin d’évaluer la faisabilité de ce projet, ainsi que son coût. Une telle mission se justifie pour un chantier de cette ampleur.

Cette proposition a été constamment combattue par les promoteurs de la route en mer. Or, la semaine dernière, la presse a révélé que la Région Réunion envisage de ne livrer qu’une partie de la route en mer en 2020 ou 2021 au plus tôt. Pour l’autre moitié, aucune date n’est fixée. La Région annonce également prévoir la construction d’un raccordement du viaduc à la route actuelle. Ceci entraînera un surcoût de plus de 50 millions d’euros.

Plus que jamais, ces éléments nouveaux confortent la nécessité de la mission d’expertise technique et financière afin de sortir de cette crise par le haut. Le PCR estime qu’il est nécessaire de trouver une solution pour la seconde partie de la route. Pour sa part, le PCR souligne qu’il ne faut pas aller en mer, mais rechercher un itinéraire terrestre. »



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Devant la menace déjà formulée de ne livrer qu’une moitié du projet de la route en mer , cette mission d’expertise technique et financière me parait absolument nécessaire pour préserver les intérêts des réunionnais . Car une telle décision pourrait justifier de la part des entreprises qui réalisent le chantier le droit de demander à la Région Réunion de les indemniser pour la perte qu’elles subiraient en ne pouvant pas terminer les travaux comme prévu .

    Je ne sais pas ce qui est prévu comme indemnisation spécifique par les contrats qui ont été signés si cette éventualité se présentait , mais il faut savoir que le codes des marchés publics prévoit une indemnité égale à au moins 5% du montant du marché à laquelle les entreprises pourront ajouter tous les frais qui seront occasionnés par l’obligation d’abandonner le chantier .

    il faut savoir également que le fait de refuser à une entreprise bénéficiaire d’un marché public l’ordre de service de commencer les travaux ( ce que fait apparemment la Région pour la partie digue de la route en mer) peut aussi faire l’objet d’une demande de dommage et intérêt devant le tribunal administratif qui pourrait venir alourdir considérablement les pénalités qui seront imposées au maître d’ouvrage .

    La mission technique et financière devrait nous permettre de voir clairement s’il n’y a pas de collusion entre les personnes concernées pour que les entreprises internationales qui réalisent les travaux puissent obtenir à titre de dédommagement et de pénalités un énorme pactole qui viendrait s’ajouter aux sommes colossales qu’elles ont pu déjà engrangées depuis le commencement des travaux .

    Dans cette affaire si les travaux ne sont pas réalisés comme prévus ce sera la Région Réunion et tous le contribuables concernés qu’ils soient ici ou ailleurs qui vont payer les pots cassés et les entreprises qui réalisent le chantier de la route en mer pourront aller réaliser d’autres travaux ailleurs avec un plus de bénéfice que prévu en poche .

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Mr Maillot,les entreprises qui réalisent le chantier, dites-vous, auraient le droit de demander à la Région de les indemniser pour les pertes qu’elles subiraient. Mais pourquoi seraient-ce les Réunionnais qui devront payer les conneries du Président , seul responsable de ce fiasco ? La loi le prévoit , me direz-vous, sans doute. Mais, sans doute aussi, vous aurez compris le sens de ma question.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Si la Région doit payer des dédommagements aux entreprises qui réalisent la nouvelle route en mer par ce qu’il nous faudra arrêter le chantier, c’est évidement sur son budget qu’elle devra payer et comme ce budget est alimenté par des recettes fiscales réunionnaises , mais aussi par des dotations de l’Etat . Ce sont donc tous les contribuables français qui seront mis à contributions pour payer nos conneries comme vous dites . Cela découle du principe de l’unité de la république . Mais croyez moi il nous arrivent à nous aussi de payer pour les conneries de l’Etat ou des autres collectivités territoriales françaises , car ce que nous payons comme impôt entre dans le budget de l’état et alimentent aussi les dotations globales qui sont attribuées par l’Etat aux collectivité locales et aux différents ministères .

    Mais bien entendu il ne faut pas oublier que nous sommes en démocraties et qu’il existe des élections qui permettent de sanctionner les hommes politiques pour les fautes commises pendant leur gestion . Et comme les contribuables sont électeurs ils auront l’occasion à la prochaine élection régionale d’exercer leur droit de sanctionner les conneries et les erreurs qui auront été commises par leurs élus pendant la durée du mandat en cours .

    Mais il faut aussi ne pas oublier que le budget d’une grosse collectivité comme la région Réunion ne comprend un domaine d’intervention extrêmement important et varié et qu’il existe peut être des domaines où notre président de région peut rattraper les fautes ou erreur qu’on pourrait lui imputer sur la route du littoral . L’excellence de quelqu’un sur certains points peut aussi compenser ou effacer sa médiocrité sur d’autres points . Et c’est au moment des élections que chacun fait son bilan.

    Tant qu’il n’y a pas de comportement délictueux en cause , il doit garder toutes ses chances malgré des fautes ou des erreurs car la perfection n’est pas de ce monde . Et en principe dans le cadre d’un élection locale comme celle d’une région les électeurs choisissent le meilleur de leur camp ou le meilleur de tous les candidats en lice dans une élection à un seul tour . On verra dans deux ans comment les réunionnais vont réagir sur le dossier de la nouvelle route en mer .

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Lors qu’il agit dans le cadre de ses fonctions le président de Région représente sa collectivité et c’est celle ci qui est responsable de ses actes , sauf bien entendu s’il s’agit d’actes passibles de sanctions pénales.

    La responsabilité politique est sanctionnées par les électeurs , et la responsabilités pénale est sanctionnée par les tribunaux qui peuvent demander des dommages intérêts au coupable et bien entendu le priver du droit de se représenter aux prochaines élections .

    Cette question de la responsabilité des actes des hommes politiques pour les actes délictueux ou criminels commis pendant l’exercice de leurs fonction devrait être examinée dans le cadre de la loi sur la moralité publique . Il est probable que les dispositions de cette loi imposent la présentation d’un casier judiciaire vierge à ceux qui veulent gérer les affaires publiques ou du impose un certain délai avant de pouvoir se présenter à nouveau à une élection pour respecter le droit à l’oubli des fautes ou des erreurs commises et être en conformité avec les principes constitutionnels qui prévoient que chaque citoyen ale droit de participer à la gestion des affaires publiques de son pays lorsqu’il a purgées les peines auxquelles il aurait pu être condamné.

    Mais quelques soit les dispositions de la loi , les électeurs sont toujours souverains et lors d’une élection générale ils peuvent toujours écarter les candidats qui auront mal agi au cours de leur précédent mandat .

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Gramoune la di : sur cette route en mer na boire bouillon lors de la montée des eaux due aux réchauffements climatiques et aux fortes houles....mais là my pense ke le bouillon lé vrai salé...ki va paye la facture ? Boire toujours, la nouvelle génération va paye pou zot kouilloniste

    Article
    Un message, un commentaire ?