Déplacements - Transports

Train à Mayotte : 132 kilomètres pour moins de la moitié du prix de 12 kilomètres de NRL

Pour sortir des embouteillages et donner à la population un mode de déplacement moderne, pas cher et écologique

Témoignages.re / 4 mars 2021

Voici un article de Mayotte Première présentant un projet du Conseil départemental : un réseau ferroviaire de 132 kilomètres. Il est à noter que le coût prévisionnel pour ce train est d’un milliard d’euros, soit moins de la moitié de ce que coûterait la route en mer, dite nouvelle route du littoral. Et nul doute qu’à la différence du projet de Didier Robert et ses amis, ce train sera réalisé car il ne nécessitera pas de rechercher des millions de tonnes de matériaux dans le cadre d’un marché sur mesure pour quelques transporteurs.

JPEG - 58.7 ko

« Rejoindre Mamoudzou en moins d’une demi-heure depuis les extrémités Nord et Sud de Mayotte est un rêve aujourd’hui. Un rêve que le département compte transformer en une réalité à l’horizon 2040 avec la mise en place du transport ferroviaire à Mayotte.
le conseil départemental a présenté un projet dénommé "Treni Bilé" (Train bleu) destiné à fonctionner à l’horizon 2040.

L’objectif principal est de permettre une meilleure mobilité des Mahorais. Aujourd’hui, les embouteillages sont infernaux. Il n’y a pas de réseau organisé de transports publics en commun donc les achats de véhicules personnels se multiplient. Et il y a encore de la marge puisque le taux d’équipement automobile par foyer est de 28 % quand partout ailleurs, il dépasse les 57 %. Ce sont les taxis qui effectuent la mission, avec des véhicules limités à une dizaine de passagers dans la plupart des cas. Et un habitant du Sud de Mayotte se rendant à Mamoudzou doit partir à 4 h du matin pour être sûr d’embaucher à 7 h.

Mais pour que le projet devienne réalité, il faudra du temps. D’abord, trois ans de phase d’études et de débat public. Puis 5 ans pour réaliser le premier tronçon reliant Longoni à Dembeni et enfin 10 ans supplémentaires pour développer le réseau complet. Soit trois mandats complets au moins pour les conseillers deépartementaux. Le réseau ferait le tour de l’île et compterait au final 132 km, y compris en Petite Terre (ce qui implique forcément la construction d’un pont ou d’un tunnel).
Le coût du projet est estimé à 1 milliard d’euros). »

Voir en ligne : https://la1ere.francetvinfo.fr/mayo...