Déplacements - Transports

Un moteur qui utilise l’air comme carburant

Témoignages.re / 22 février 2007

Le trust géant TATA vient de signer un accord avec la petite société de la région niçoise, MDI, des Frères Nègre pour équiper un véhicule urbain de moteurs à air comprimé.

Attention, il ne s’agit pas d’un poisson d’Avril (ni de Février), c’est très sérieux. Si la nouvelle est positive pour cette petite société française, le navrant de la chose est que la France n’a pas pris les dispositions pour aider au développement de cette technologie. En effet, il faudrait accepter que nos voitures roulent à 50 km/h (ce qui, à certaines heures sur nos routes, serait une bonne moyenne !), et que nos gouvernants ne cèdent pas au lobby de l’industrie automobile et surtout aux pétroliers qui font des bénéfices records en spéculant sur la hausse du pétrole.
Aujourd’hui, c’est un des groupes indiens les plus importants, TATA, qui s’intéresse à cette technologie développée en France.
Quand Paul Vergès demande à tous de « changer les mentalités », cela concerne également une révision de nos modes de déplacement. Et ce véhicule à moteur à air comprimé représente une alternative prometteuse.

TATA Motors et MDI, le concepteur français de la technologie, ont signé un accord à Mumbaï le 5 Février dernier

TATA motors, fidèle à son rôle de leader en Inde dans le domaine de la recherche automobile a, dans un nouvel effort passionnant d’ingénierie et de développement, signé avec la société française MDI un accord pour appliquer en Inde la technologie révolutionnaire des moteurs à air de MDI.
Le groupe MDI est dirigé par Guy Nègre qui a créé la compagnie en 1990 à la poursuite de son rêve de développer un moteur propre utilisant de l’air comprimé comme carburant - qui semble bien être actuellement le meilleur des moteurs écologiques. De surcroît, ce moteur est efficace en termes de performances et de coûts, il peut être réalisé dans toutes cylindrées et puissance, et apte à d’autres applications telles que production d’électricité.

Cet accord entre TATA Motors et MDI prévoit que TATA soutiendra la fin du développement et l’optimisation de cette technologie, pour son application sous licence en Inde.
Commentant cet accord, Guy Nègre a déclaré : « MDI travaille depuis de nombreuses années à la conception de moteurs respectueux de l’environnement. MDI est heureuse de conclure cet accord avec TATA et de travailler avec cet expérimenté et grand groupe industriel pour développer cette nouvelle et économique technologie, ainsi que ses diverses applications sur le marché indien qui doit suivre maintenant une réglementation très stricte en matière de protection environnementale. Nous poursuivons le développement de notre propre concept industriel en licenciant dans les autres pays du monde des petites unités de productions proches des marchés. Nous avons aussi développé cette nouvelle technologie pour d’autres applications où se combine l’économie en matière de coûts dans le respect de l’environnement, qui est notre priorité ».


MDI

• MDI (Motor Developpement International) est une holding luxembourgeoise qui regroupe une dizaine de sociétés et qui repose sur presque 300 actionnaires privés. L’essentiel de son activité en France est située à Carros, à côté de Nice. La cible commerciale privilégiée de cette société est constituée par les villes des pays en voie de développement qui cherchent une solution souple et peu onéreuse pour régler leur problème de pollution urbaine. Le groupe MDI développe ainsi une gamme de produits autour d’une idée : celle du véhicule urbain à air comprimé. Cyril Nègre a développé avec ses collaborateurs une nouvelle technologie de moteurs destinés à économiser l’énergie tout en respectant des exigences environnementales strictes, le tout à des prix compétitifs. L’entreprise, seule à porter un projet de ce type dans le monde, fonctionne avec des moyens limités comparativement aux entreprises automobiles et la commercialisation de la voiture à air comprimé. C’est pourquoi, l’accord qui vient d’être signé est essentiel pour cette société.

• TATA Motors est le plus grand constructeur automobile d’Inde : il compte un chiffre d’affaires de 5,5 milliards de dollars pour l’exercice 2005-06, et pas moins de 4 millions de véhicules TATA circulant dans ce pays. Il y fait ainsi figure de leader sur le marché des véhicules utilitaires et apparaît en deuxième position pour les véhicules de tourisme. Il s’affiche aussi en cinquième position des constructeurs mondiaux de camions de poids moyen et lourd, et en deuxième position des constructeurs d’autobus. Les véhicules TATA ont été commercialisés dans plusieurs pays en Europe, Afrique, Asie du Sud et du Sud-Est, en Australie et au Moyen-Orient. TATA Motors et Fiat Auto ont annoncé la formation d’une co-entreprise industrielle en Inde dédiée à la construction de véhicules de tourisme, de moteurs et de transmissions destinés aux marchés indien et d’Outre-mer. TATA Motors distribue d’ores et déjà des voitures Fiat en Inde. Au niveau international, la compagnie est bien présente grâce à : TATA Daewoo Commercial Vehicle Co. Ltd. (en Corée du Sud), Hispano Carrocera (constructeur d’autobus et d’autocars en Espagne), et une co-entreprise avec la société thaïlandaise Thonburi Automotive Assembly Plant Company pour construire et commercialiser des camionnettes en Thaïlande. TATA Motors possède des centres de recherche en Inde, au Royaume-Uni et dans ses filiales et compagnies associées situées en Corée du Sud et en Espagne. 93 sociétés composent le groupe TATA qui réalise un chiffre d’affaires global de 11,3 milliards d’euros. A noter que 65,8% des recettes du groupe sont versés à des œuvres caritatives.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Je me pose une question toute simple, serait il possible de faire un électrogène a air comprimé ? Sachant que proportionnellement un compresseur consomme moins d’électricité que l’électrogène.

    N’aurions nous pas trouvé, le "perpetmobile" ? ^^
    Cependant si on veut que cette société ne ferme pas ses portes, je pense qu’il va falloir accepter d’avoir une voiture fonctionnant avec un peu de pétrole ou d’huile. ^^

    Les quelques heures ou on a plus d’air a consommer, on peut utiliser de l’huile + le moteur Pantone version française + la venturie et hop, bienvenue au paradis. ^^

    Je n’invente rien, je cumule juste les solutions écologiques. Bravo, et continuons ainsi.

    Article
    Un message, un commentaire ?