International

Paix et équité, maîtres mots du Pape François

Le pape François en Afrique

Témoignages.re / 7 septembre 2019

Du Mozambique à Madagascar, le message de réconciliation du pape François était "paix" et "équité".

A tous ceux qui ont vécu "des histoires de violence, de haine", "vous avez droit à la paix !" a lancé le souverain pontife dans un stade de la périphérie de Maputo au Mozambique, où 60.000 fidèles l’ont écouté avec dévotion.

Tout au long de sa visite dans l’un des pays les plus pauvres de la planète, le pape a martelé ces mots qu’il faut rejeter "la vengeance et la haine". Il a aussi dénoncé la planification de "représailles sous des formes apparemment légales", la promotion de "l’égalité des chances" et de "l’équité sociale" pour éviter de "créer un terrain fertile qui tôt ou tard provoquera l’explosion".

Le pape argentin a conseillé aux Mozambicains de se méfier de tous ceux, à l’intérieur ou à l’extérieur, qui veulent profiter pour leur propre intérêt des richesses naturelles du pays avec une "partie énorme de sa population en-dessous du niveau de pauvreté".

Arrivé à Antananarivo, où le point d’orgue de la visite papale sera la messe du 8 septembre. Elle sera organisée sur un terrain de 60 hectares dans la capitale où sont attendues quelques 800.000 personnes, selon le révérend père Gabriel Randrianantenaina, secrétaire coordonnateur de la conférence épiscopale locale.

Le souverain pontife doit conclure sa deuxième tournée sur le continent africain dans l’île touristique de Maurice où il est attendu le 9 septembre.