Actualités

13 millions d’euros pour la sécurité et le confort des lycéens

Décisions des élus de la Commission Permanente

Témoignages.re / 16 mars 2004

La Commission Permanente de la Région s’est réunie le 5 mars dernier sous la présidence de Camille Sudre, Vice-Président du Conseil Régional. À cette occasion, l’ordre du jour a traduit l’action de la Collectivité sur les plans de l’aménagement du territoire, de l’environnement, de l’éducation, de la formation professionnelle, de l’agriculture et de la culture. On lira ci-après les principales décisions prises par les élus au service des Réunionnais.

ÉDUCATION

• Une nouvelle façade pour le lycée Georges Brassens à Saint-Denis

La Commission Permanente a voté l’engagement d’une enveloppe de 150.000 euros pour réaliser les études nécessaires pour la réalisation des travaux de ravalement de la façade du lycée, qui devraient coûter près d’1 million 470.000 euros environ.

• Un parking 2 roues pour la cité scolaire du Butor à Saint-Denis

Un vaste aménagement de parking 2 roues, situé à l’entrée Sud du côté du lycée Lislet Goeffroy, sera financé par la Région Réunion pour un coût de 725.000 euros. Il devrait permettre :

- une nouvelle entrée spécifique au parking 2 roues sur la rue du lycée, avec une différenciation de l’entrée et de la sortie des élèves ;

- un parking transféré à côté du second parking existant, sans perte de places, l’accès en voiture se faisant par une double voie séparée de l’accès piéton par une clôture ;

- l’accès des élèves par une entrée spécifique de 3,50 m de large, qui se prolongera en une allée entièrement piétonne de même largeur et qui permettra également l’accès aux véhicules de secours.

Globalement, ce nouveau parking devrait permettre l’accès de 110 vélos et de 300 motos pour un nombre de places pour les voitures identique au nombre actuel.

• Une mezzanine pour le hall d’entrée du lycée des Avirons

La création de cette mezzanine, qui sera fermée, permettrait de transférer les services de la vie scolaire et libérerait ainsi 3 salles de classe.
Ces travaux, pour lesquels les études ont déjà été lancées, devraient coûter à terme près de 115.600 euros.

• Un nouveau réseau d’eau potable pour les lycées Paul Langevin à Saint-Joseph et Jean Hinglo du Port. Nouveaux bâtiments et nouvelle filière à Jean Hinglo.

Une première enveloppe de 30.489,80 euros avait été mise en place pour réaliser les études nécessaires à la réalisation des travaux au lycée Paul Langevin. La Commission Permanente a agréé le vote de l’enveloppe complémentaire de 585.000 euros pour finaliser ce réseau aux alentours de décembre 2004.
La Région Réunion met à présent en œuvre des travaux qui devraient coûter près de 151.000 euros et s’achèveraient pour la rentrée de septembre 2004.
Par ailleurs, une section de BEP "Technique du toit", en complément du CAP "Couvreur" existant actuellement, devrait s’ouvrir au sein de ce lycée.
Cette nouvelle section nécessite l’aménagement et la construction de nouveaux bâtiments pour un coût global de 83.000 euros. Ces travaux devraient être achevés pour la rentrée 2004.

• Des travaux de mise en conformité pour le lycée polyvalent de Bellepierre à Saint-Denis

Une autorisation de programme de 50.000 euros a été mise en place par la Commission Permanente pour réaliser les études nécessaires à la mise en œuvre des travaux de mise en conformité du lycée au niveau des logements de fonction, des couloirs, de la cuisine centrale ou des façades.
Ces travaux devraient coûter près de 2 millions d’euros et être achevés pour la rentrée 2007.

• La réhabilitation du lycée professionnel Julien Rontaunay à Saint-Denis

La réhabilitation lourde de ce lycée, qui devrait s’achever aux alentours de la rentrée 2007, devrait coûter près de 8 millions d’euros. Cet établissement comportera d’anciens bâtiments réhabilités, de nouveaux bâtiments (CDI, bâtiments administratifs et de services généraux, extension des locaux pour l’enseignement tertiaire...), de nouvelles aires de stationnement et des espaces extérieurs.

• Une cafétéria pour le lycée Louis Payen de Saint-Paul

Ce lycée bénéficiera d’une cafétéria qui permettra aux élèves d’avoir un espace de vie agréable. Il leur offrira la possibilité de se procurer des boissons et des sandwiches tout en restant dans l’enceinte sécurisée du lycée. Ces travaux devraient coûter 98.000 euros.

• L’extension de l’espace restauration au lycée de La Possession

Face à l’augmentation de l’effectif du lycée, tous les élèves demi-pensionnaires ne peuvent manger au cours du même service. Actuellement, deux services ont été mis en place, qui contraignent les emplois du temps et le personnel de restauration.
La Région Réunion va donc financer l’extension de l’espace restauration du lycée. Une autorisation de programme de 90.380 euros a été votée pour permettre dans un 1er temps la réalisation d’études pour des travaux qui devraient coûter 305.000 euros au final.
Ce nouvel espace de restauration reconfigurera également l’espace cafétéria déjà existant mais qui fonctionnait au ralenti du fait de la mobilisation maximale du personnel sur l’espace restauration.


AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

• La mise aux normes des infrastructures aéroportuaires de Pierrefonds

Une autorisation de programme de 982.598 euros a été mise en place par la Région Réunion pour procéder à la mise aux normes des infrastructures aéroportuaires de Pierrefonds :

- une mise à niveau de la piste actuelle de 1.500 mètres permettant d’ouvrir rapidement l’aérodrome au trafic aérien civil régional

- l’extension des bâtiments pour permettre l’utilisation d’appareil de type Boeing 737

- renforcement de la piste à 45 mètres et allongement à 2.100 mètres
- renforcement de la piste et des aires de stationnement et de circulation pour des avions à pleine charge

- réalisation du taxi-way et parking avions

- réalisation de hangars techniques et extension de l’aérogare...

• La revitalisation des centres-villes du Port et de Saint-Denis

La Commission Permanente a approuvé l’attribution de subventions à hauteur de 152.450 euros en faveur de la SIDR pour la ville du Port et de la SODIAC à Saint-Denis pour procéder à la mise en place du Programme de Renouvellement Urbain (PRU) en 2004.
Ce programme vise à permettre la création et la meilleure localisation de nouveaux logements sociaux en remplacement des habitats insalubres existants, l’aménagement et l’organisation d’espaces urbains (marchés, mails, zones urbaines, l’aménagement d’îlots en centre-ville...).


ENVIRONNEMENT

La Région Réunion encourage le traitement des batteries

Dans le cadre du dispositif d’aide aux investissements industriels et dans le souci de préservation de l’environnement, la Région Réunion participe au projet d’acquisition de caisses palettes pour la manutention des batteries de l’Association de Traitement des Batteries de La Réunion.
Cette association réunit les plus gros importateurs de batteries et a en charge l’organisation de la collecte des batteries et leur élimination dans le cadre de la filière.
Afin d’effectuer la collecte des batteries, l’association a la nécessité d’acquérir un parc de palettes suffisant adapté au conditionnement et au transport des batteries. Un 1er lot de 88 caisses palettes a été subventionné en 2002 par l’Europe et la Région. La nécessité de l’achat d’un second lot de palettes avait déjà été identifiée à ce moment.
Cette opération est reconduite aujourd’hui, et la Collectivité engage à ce titre un crédit de 2.459,28 euros pour l’acquisition de 88 caisses palettes pour le stockage des batteries.


Le Plan Régional de Formation Professionnelle 2003-2004
pour les secteurs artisanat, pêche et tourisme

Artisanat : 12 actions de formation vont être mises en place en faveur des artisans en 2004. La Commission Permanente du Conseil régional a voté le 5 mars dernier un budget de 942.962 euros pour le financement de ces actions de formation qui permettrait la prise en charge de 285 artisans et demandeurs d’emplois dans toute l’île.

Pêche : 9 actions de formation vont être mises en place par le biais de l’École d’Apprentissage Maritime pour préparer aux différents certificats et brevets de pêche.
Les formations autour de l’initiation nautique, la mécanique et le commandement accueilleront un effectif maximal de 117 personnes. La Commission Permanente a agréé une enveloppe de 355.905 euros en faveur de ces actions de formation.

Le CENTHOR part en Chine : Une action qualifiante avec une initiation à la cuisine chinoise va être mise en place par le biais du CENTHOR (Centre technique du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration). Dans le cadre de l’année de la Chine en France, un partenariat entre la Région Réunion et la province chinoise de Tianjin s’est noué.
Le CENTHOR, en partenariat avec la Région Réunion, en a profité pour lancer une action de formation d’initiation à la cuisine chinoise incluant une période de mobilité en Chine.
Cette formation s’adresse à 12 demandeurs d’emploi dont le recrutement se fera sur le plan régional. Le niveau d’entrée requis est le niveau CAP ou une expérience professionnelle probante.
Au cours de la période de mobilité en fin de formation, 9 semaines sont prévues en Chine. 2 semaines se passeront au sein de l’École Franco-Chinoise Goubouli Tian Jin et d’autres établissements chinois.
La Région Réunion a mis en place un financement de 140.171 euros en faveur de la CCIR pour le CENTHOR.

• Réhabilitation de l’AFPAR de Saint-André

La réhabilitation de cet établissement, qui devrait coûter à terme près de 11 millions d’euros, devrait commencer par l’équipement de la cuisine centrale et l’extension du self service stagiaires qui va être financé à hauteur de 485.980 euros.

• Coopération avec la Chine : une filière "techniques et création Design en céramique" à l’École des Beaux-Arts de La Réunion

Dans le cadre de la coopération régionale établie entre la Région Réunion et la Chine, les Ecoles des Beaux-Arts de Jingdezhen et de La Réunion ont signé un accord pour :

- favoriser les échanges d’étudiants et de professeurs

- valoriser les artistes de chaque pays impliqué

- étudier la possibilité d’équivalence ou de double diplôme entre les 2 écoles auprès des ministères concernés

- mettre en place des actions de formation spécifiques dans chaque pays.
Les premiers pas de cette coopération régionale consiste en la mise en place d’une formation à destination des jeunes réunionnais dans le domaine de la création design en céramique.

La formation se ferait par des créateurs internationaux et des maîtres céramistes chinois. Les œuvres réalisées pourraient ensuite être produites en série en Chine et faire l’objet d’une commercialisation internationale
La Commission Permanente a voté une subvention de 216.540 euros pour le financement de cette filière.

• 817.983 euros pour les emplois-jeunes

La Région Réunion va attribuer 817.983 euros au programme "nouveaux emplois-nouveaux services" mis en place en 1997.
Ce programme permet la création d’un nombre de contrats emplois-jeunes validés par les différentes Commissions Locales pour l’Agrément des Emplois-Jeunes (CLADEJ).
La subvention va permettre de mettre en place des actions spécifiques de professionnalisation, et financer les Chèques d’Accompagnement à la Professionnalisation. Ce chèque, transmis au CNASEA, permet de financer des actions de professionnalisation.

• Le Programme d’Initiative Local (PIL) : un moyen pour accompagner les projets de création d’activités

Il s’agit dans ce type d’action d’accompagner par la formation les projets de création d’activités.
La réalisation des PIL se fait en collaboration avec les acteurs locaux de l’insertion et du développement local.
Dans le cas présent, 46 stagiaires seraient concernés par 2 projets :

- l’aménagement de site à Dos d’Âne (construction d’un mur de soutènement et aménagement d’un boulodrome et de places de parking, végétalisation du site).

- l’accompagnement à la création de Société Coopérative de Production (SCOP, coopérative d’artisans de second œuvre du BTP).

La Commission Permanente a mis en place un financement de 309.174,55 euros en faveur de ces initiatives locales.

• La Région Réunion participe au financement du dispositif de préparation aux concours administratifs de catégorie A

Près de 838 heures de formation sont proposées dans ce dispositif sous forme de cours magistraux, de conférences sur la méthodologie et d’examens blancs.
Cette formation est accessible aux étudiants, demandeurs d’emploi, contractuels des collectivités territoriales.
La Région Réunion intervient cette année à hauteur de 35.186 euros en faveur de l’Université de La Réunion pour le financement de ce dispositif.

• La Collectivité Régionale s’engage cette année encore contre l’illettrisme

Rappelons que l’illettrisme toucherait quelque 100.000 à 120.000 personnes à La Réunion. La Région Réunion s’est clairement engagée notamment lors du séminaire de lutte contre l’illettrisme dès février 2001.
Suite à la signature d’une charte de partenariat entre les institutions concernées (État, Département, Rectorat, ADI, Association des Maires, ANPE, ARML et Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme).
Concrètement, 8 actions de formation (renforcement des compétences de l’écrit et accès à l’écriture) vont être mises en place par le biais d’organismes agréés (FAIRE PLUS, DSOI, CERFA, AREP, MFR EST, AGEPAC, PASSERELLE, FEI) et permettront de former près de 490 personnes.
La contribution régionale à ce dispositif est de 1 million 583.055 euros.


AGRICULTURE

• Valorisation agricole de déchets pour une meilleure protection de l’environnement

La Région Réunion est partenaire de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), du Département et de la Chambre d’agriculture dans le cadre du programme de valorisation agricole des déchets.
Ce programme déjà mis en œuvre en 2003 pour un montant de 15.140 euros visera en 2004 notamment à :

- développer un fonds de documentation sur l’utilisation des déchets organiques en agriculture

- informer les différents publics concernés pour permettre un développement agricole respectueux de l’environnement

- favoriser de nouvelles initiatives agricoles en ce sens

- adapter la production de produits organiques adaptés aux besoins des utilisateurs...

La participation de la Région Réunion à ce programme est de 14.532 euros pour 2004.

• La Région Réunion partenaire de l’agriculture réunionnaise

La Commission Permanente a voté favorablement le fonds de concours au titre de l’année 2004 à hauteur de 65.000 euros en faveur de la DAF (Direction de l’agriculture et de la forêt).
Ce fonds de concours permet à la DAF d’assurer des missions d’assistance technique pour le compte de la Région Réunion telles que :

- l’instruction des dossiers octroi de mer

- l’instruction des dossiers des bâtiments d’élevage

- la mise en œuvre des aides régionales à la replantation de la canne

- la mise en œuvre des aides régionales à la création des prairies

- l’instruction des dossiers de raccordement électrique des exploitations

- l’instruction des dossiers de voirie de desserte des bâtiments d’élevage

- la gestion de la détaxe gazole

- la prestation informatique du titre du SIG Retenues Collinaires

- l’instruction des dossiers au titre du fonds d’aides régionales aux éleveurs bovins.

• La Région Réunion à travers l’ARDA soutient la recherche et le développement sur de nouvelles espèces aquacoles : le COBIA

Ce projet s’inscrit dans la poursuite de l’activité de transfert de nouvelles filières de production de l’ARDA afin de diversifier la production aquacole locale. L’investissement consiste en la création de nouvelles installations spécifiquement dédiées à ces expérimentations.
Ainsi, la Commission Permanente a voté une enveloppe de 79.456,73 euros en faveur de ce projet de recherche.