Actualités

60 ans du PCR : l’émergence d’une conscience et une parole au monde

Correspondant Témoignages / 28 septembre 2019

Jeudi soir, Elie Hoarau s’est exprimé pour la 3e fois sur les 60 ans du PCR devant un public varié, attentif et intéressé.

JPEG - 97.4 ko

Au gala politique du 5 juillet, à Saint Paul, Elie Hoarau intervenait devant une centaine de convives, en compagnie des Universitaires Ho Haï Quang et Raoul Lucas, des camarades Georges Gauvin et Philippe Yée Chong Tchi Kan. Le format de la séance a permis qu’un représentant des Verts et du PS de Saint Paul ainsi que diverses personnalités puissent intervenir, notamment Thierry Araye, Cyril Séraphin, Mme Ecormier et Germain Thomas. La participation était de 35 euros et les gens sont restées jusque 23 heures.

JPEG - 103.7 ko

A la Conférence du 30 août, au salon d’honneur de l’ancienne mairie de Saint Denis, Elie Hoarau a ravi un public de 200 personnes où on pouvait noter la présence de 4 professeurs d’Université Ho Haiquang, Raoul Lucas, André Oraison et Gilles Gauvin, spécialiste de l’histoire réunionnaise ainsi que plusieurs personnalités politiques : Gilbert Annette, Huguette Bello et Jean Hugues Ratenon. Gilbert Annette avait accueilli la conférence en faisant un rappel des élections frauduleuses de mars 1959 qui conduisit à l’assassinat du jeune Eliard Laude. Ce soir-là, devant la charge des forces de l’ordre, Paul Vergès a été assommé sur le trottoir en face de la mairie. Deux mois après, en Mai 1959, naissait le PCR.

JPEG - 82.6 ko
Photo A.D.

A Saint Pierre, on a noté la présence du premier adjoint au Maire, Stéphano Dijoux et Elie Daniel, DGS de la mairie de Saint Pierre, La conseillère régionale et conseillère municipale Virginie Goubalou, l’ancienne conseillère régionale Mariane Assing, des camarades des sections communistes du sud, d’anciens collègues de Elie Hoarau quand il était maire comme Law Yee et Lorion, une forte délégation emmenée par Fabrice Hoarau, de l’APR, ainsi que des représentants de la France Insoumise. Notons des personnalités comme le président de les Amis de l’Université, Yves Bousquet.

Dans ces rencontres, le PCR était représenté au niveau de sa direction par Maurice Gironcel, Ary Yee Chong Tchi Kan et Yvan Dejean, accompagnés par d’autres camarades .Mais c’est aussi la présence de nombreux anonymes qui font le succès de ces manifestations. Par exemple, à Saint Denis, une étudiante du Sud nous a informés qu’elle travaillait sur l’histoire du PCR et son lien au Maloya.

JPEG - 83.4 ko

Devant le vide idéologique actuel, le PCR mène sa part du travail de réflexion. C’est par exemple le livre “le Capital en toute simplicité” de Ho Haiquang (ed. Eric Jamet de Respublica) sorti en Mars 2019. Dans l’avant propos, il écrit “ce livre fait suite à une conférence organisée par le Parti Communiste Réunionnais, le 4 mai 2018 à la médiathèque de Sainte Suzanne, pour commémorer le 200 anniversaire de Karl Marx.”

A ce rythme, le séminaire idéologique international prévu dans un mois est très attendu. Une douzaine de personnalités extérieurs ont été invités à croiser leur regard avec celui du PCR durant la période écoulée et imaginer ensemble l’avenir de la communauté de destin de l’Humanité.

Correspondant