Actualités

« Aux côtés de La Réunion et des Réunionnais »

Législative partielle : le programme de Gilles Leperlier et Jessie Caro

Manuel Marchal / 4 septembre 2018

Gilles Leperlier et Jessie Caro ont présenté hier leur programme à la presse. Il s’articule autour de 7 points : développement durable, gouvernance, développement économique, pouvoir d’achat-fiscalité, emploi, formation-éducation et santé-famille.

JPEG - 89.8 ko
Jessie Caro et Gilles Leperlier.

A trois semaines du premier tour de la législative partielle dans la 7e circonscription, les choses sont maintenant claires. Depuis vendredi, la liste des 13 candidats est connue. L’heure est maintenant au débat d’idées. La campagne électorale est en effet le moment d’une campagne d’explication autour d’un projet.
Depuis hier, les militants ont désormais entre les mains un support concret des propositions présentées par Gilles Leperlier, candidat soutenu par le PCR, et sa suppléante, Jessie Caro.

Renoncer à la carrière de Bois-Blanc

Il s’agit tout d’abord d’être « aux côtés de La Réunion ». C’est dans ce cadre que les candidats proposent des mesures structurantes s’appuyant sur trois piliers : développement durable, gouvernance et développement économique.
Dans le développement durable, il s’agit notamment de la lutte contre le changement climatique, l’autonomie énergétique, le sauvetage de la filière canne, la valorisation de cultures traditionnelles et du tri sélectif des déchets. À ce sujet, une proposition concerne spécifiquement la 7e circonscription : renoncer à la carrière de Bois-Blanc. La semaine dernière, Gilles Leperlier avait expliqué les raisons de ce choix dans un communiqué adressé aux médias.
Les propositions dans la gouvernance contiennent une demande exprimée de longue date : une personne, un mandat, une indemnité. Une autre priorité est de permettre aux lois d’être adaptées à la réalité réunionnaise.
Dans le domaine du développement économique, le programme des candidats propose des mesures permettant aux entreprises de créer des emplois, et de se défendre face à une concurrence mondialisée.

Augmenter les retraites

L’autre partie du programme vise à apporter des réponses à l’urgence sociale. Elle se décline en quatre piliers.
C’est tout d’abord le pouvoir d’achat avec comme mesure phare la revalorisation des aides sociales, des petites retraites et des salaires pour atteindre un niveau juste et décent.
Concernant l’emploi, Gilles Leperlier et Jessie Caro défendent notamment l’idée de la création de deux grands services d’intérêts public dans l’environnement et l’aide à la personne. Le programme prévoit également des mesures pour favoriser l’emploi des Réunionnais à La Réunion.
Pour Gilles Leperlier et Jessie Caro, le rôle essentiel de la formation et de l’éducation est tout d’abord d’anticiper les besoins en main d’œuvre dans les prochaines années pour que des Réunionnais puissent être capables d’y répondre. Le programme propose également une allocation d’autonomie de 700 euros par mois pour les étudiants, quelles que soient les ressources des parents.

Sauver l’hôpital de Saint-Louis

Dans le domaine de la santé, les candidats proposent l’extension de la CMU en relevant le plafond de revenus. Une autre priorité est le suivi à domicile des personnes porteuses de handicap et de nos aînés. Cela s’accompagne du développement d’un réseau de centres de santé de proximité pour les maladies nécessitant un suivi prolongé. L’extension à 20 semaines pour tout le monde est également au programme. Enfin, pour la région Sud, c’est la mobilisation pour sauver les hôpitaux de Saint-Louis et de Cilaos.
Fort de ce programme, les candidats et les militants vont donc animer le débat d’idées dans la 7e circonscription. Cette position est conforme à une ligne : le rassemblement des Réunionnais autour d’un projet fait par et pour les Réunionnais.

M.M.