Actualités

Des années nécessaires pour déterminer l’origine du coronavirus

Mission de l’OMS en Chine

Témoignages.re / 6 février 2021

"Des années de recherches seront encore nécessaires pour déterminer l’origine du coronavirus", a indiqué un des membres de l’équipe de chercheurs de l’Organisation mondiale de la Santé arrivés dans la ville chinoise de Wuhan en janvier pour tenter de trouver l’origine du Covid-19.

Dominic Dwyer, micro-biologiste et spécialiste des maladies infectieuses australien, s’est dit "surpris", selon l’agence de presse Reuters, par la difficulté de déterminer l’origine de la pandémie.

Les experts tentent notamment de comprendre les prémices de l’épidémie de coronavirus dont les premiers cas ont été détectés sur un marché de Wuhan en décembre 2019, mais la question-clé est de savoir ce qu’il s’est passé à cette époque et avant cela, a expliqué Dominic Dwyer.

La question de l’origine du coronavirus est devenue par ailleurs un enjeu politique après les accusations formulées contre de la Chine concernant son manque de transparence lors du début de l’épidémie.

La Chine a assuré que le virus pouvait avoir une origine étrangère. Pour le spécialiste australien, il serait naïf de penser qu’ils réussiront à identifier le patient zéro. Les premiers cas ont été diagnostiqués au mois de novembre, "mais c’est le moment juste avant qui est très intéressant, la partie la plus ingrate et la plus difficile aussi".

D’ailleurs, dans une déclaration à l’Agence France Presse, Ben Embarek, chef de la délégation mobilisée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Chine pour enquêter sur l’origine de la Covid-19, a indiqué avoir eu des échanges francs avec ses interlocuteurs chinois. Il a expliqué que ces derniers ont réussi à lui faire comprendre leur position sur « un certain nombre d’affirmations vues et lues dans les médias ».

L’équipe d’experts onusienne a visité le 3 février l’Institut de virologie de Wuhan, accusée par l’ancien président américain Donald Trump d’avoir laissé le virus s’échapper d’un de ses laboratoires, mais aucune preuve n’est venue confirmer cette hypothèse.

Pour Ben Embarek, les rumeurs et les théories de complot portant sur la Covid-19 « feraient d’excellents scénarios de films et de séries ». Ce dernier a cependant assuré que l’investigation de sa délégation reposera sur « la science et les faits » pour tirer une conclusion définitive sur l’origine de la pandémie.