Actualités

... dévoile ses propositions locales. “Enfin !”

Le PS...

Témoignages.re / 1er décembre 2006

En cette période préélectorale, de pré-fête et de promesses de cadeau, Gilbert Annette, premier Secrétaire Fédéral de la Fédération du Parti socialiste de La Réunion et candidat au poste de maire de Saint-Denis a évoqué deux points, hier après-midi dans les locaux de cette organisation à Sainte-Clotilde.

Sur le premier, il ne s’est pas étalé. En effet, le dimanche 3 décembre, ce parti dévoilera son plan socialo-économico-politique pour La Réunion. Une parenthèse a été ouverte. Elle est consacrée aux enfants en difficultés scolaires. Les sortir de cette situation, c’est possible selon le responsable socialiste. Il propose l’aide d’un psychologue, d’éducateurs spécialisés pour les soutenir et pour qu’ils s’épanouissent. Cette piste, il n’est pas le seul à l’indiquer. Des associations de défense de femmes et de la famille tapent du poing sur la table depuis des années pour cette option. Des actions ont été mises en place, mais elles sont insuffisantes. Tous s’accordent à le dire ! “Sur le plan de sauvetage de La Réunion”, on en saura davantage dimanche.

Indicateur de Développement humain

Sur le second, il n’a pas été plus long. Il a parlé d’IDH (1) ou d’indicateur de Développement humain. « Des données incontestables des Nations Unies », selon Gilbert Annette. Ils servent à estimer le développement d’un pays. Cet indicateur tient compte “du caractère multidimensionnel du développement” : la longévité, la scolarisation et l’alphabétisation, le niveau de vie. Les Nations Unies ont en 2003 réalisé une enquête sur les IDH de certaines îles de l’Océan Indien. Celui des Comores est 0.547, de Maurice 0.791, de Mayotte 0.600, de La Réunion 0.850 et Seychelles 0.821. Celui de la France pour l’année 2003 est de 0.938.

« La Réunion a 30 ans de retard »

L’IDH de La Réunion de 2003 correspond à celui de La France de 1975 : 0.852. Conclusion de Gilbert Annette « La Réunion a trente ans de retard ». Un beau raccourci ! Certes l’IDH de La Réunion est proche de celui de Maurice ou des Seychelles. La Réunion traverse une situation difficile. Taux élevé de chômage ! Taux élevé d’illettrés ! Beaucoup de bénéficiaires de la CMU et du RMI. Les conditions de vie sont bien meilleures à La Réunion que chez nos voisins, sans les vexer. Eux-mêmes le disent !

Ramener l’IDH de La Réunion à celui de la métropole est pour lui l’une des étapes du développement humain sans lequel le Réunionnais ne peut être compétiteur sur les marchés extérieurs. Il ne faudrait pas que cet indicateur devienne pour lui “une idée fixe”.

J.-F. N.

(1) L’économiste Indien Amartya Sen.