Actualités

Économie : la Région Réunion partenaire du C.P.I. (Comité de Pilotage et de l’Industrie) et du C.T.R. (Comité du Tourisme)

Décisions des élus de la Commission Permanente

Témoignages.re / 20 mars 2004

La Commission Permanente de la Région Réunion s’est réunie le vendredi 12 mars dernier, sous la présidence de Paul Vergès, Président du Conseil Régional. L’ordre du jour de cette réunion des élus de la Région a traduit l’action de la Collectivité sur les plans de l’aménagement du territoire, des technologies de l’information et de la communication, de l’économie, de l’éducation et de la recherche. Mais aussi de la formation professionnelle, de la culture, du développement local et de l’économie alternative. On lira ci-après le compte-rendu des décisions prises par les élus.

Chaque année, la Région Réunion contribue au budget du CPI (Comité de Pilotage et de l’Industrie). Une subvention de 152.449 euros va être attribuée au CPI. Cette contribution régionale à son budget 2004 va permettre :

- une approche des entreprises extérieures susceptibles d’être intéressées par une implantation ou une extension d’activité en favorisant les partenariats locaux ;

- l’accompagnement des entreprises locales dans leurs projets vers l’international ;

- la participation et l’organisation des manifestations de promotion économique de La Réunion ;

- le développement et l’animation d’un réseau ciblé issu de la diaspora réunionnaise ;

- l’accueil des investisseurs et des partenaires institutionnels extérieurs ;

- l’engagement d’une réflexion sur les choix stratégiques pour le développement de La Réunion et la contribution à l’amélioration et la promotion du “produit Réunion” au bénéfice de toutes les entreprises installées sur le territoire.

À travers les efforts ainsi engagés pour attirer des entreprises extérieures, l’objectif est d’implanter des activités nouvelles à La Réunion, créatrices d’emplois pour les Réunionnais.

De même, chaque année, la Région Réunion contribue au budget du CTR (Comité du tourisme de La Réunion). Cet organisme va bénéficier d’une subvention de 2 millions 590.732 euros au titre de l’année 2004. Le tourisme constitue un secteur essentiel pour le développement de notre île.

Les retombées en termes d’emplois et de recettes locales pour ce secteur sont considérables. C’est pourquoi la Région Réunion a réaffirmé son soutien au CTR, dont la mission est de valoriser les atouts touristiques de La Réunion sur les marchés extérieurs.

Travaux d’aménagement touristique des berges de la rivière des Pluies à Sainte-Marie

Les travaux, financés à hauteur de 62.128,65 euros vont permettre la revalorisation d’un site dégradé et d’offrir un espace de détente récréatif répondant à différentes pratiques et attentes du public (pique-nique, activités sportives...) : nettoyage du site, terrassements, installation d’un réseau d’arrosage, revégétalisation, réalisation de places de stationnement supplémentaires, construction de kiosques équipés de bancs et de coins feu en béton, pose de poubelles et de bornes fontaines, mise en place d’escaliers, de chemins piétonnés et de garde-corps, réalisation d’un parcours de santé, pose de bordures...

Les artisans taxi bénéficient de la prime régionale aux entreprises artisanales de taxi ; à ce jour, 136 artisans ont été aidés

Cette prime est, en fait, un prolongement du régime d’aide à la modernisation des taxis. Elle permet aux artisans concernés d’acquérir les outils indispensables à leur activité (un taximètre homologué et une enseigne lumineuse). La prime représente 40% en moyenne des investissements réalisés par les artisans pour leur activité.

Lors de cette Commission Permanente, les dossiers de 3 artisans ont été validés et se verront attribuer une aide de 1.336,62 euros. Depuis la mise en place du dispositif, 136 artisans ont été aidés pour un montant global de 64.052,99 euros.

Le soutien de la Collectivité aux entreprises de transport routier de marchandises

Une contribution de 23.210 euros à la société Cotrarun, une coopérative d’entreprises de transport qui regroupe déjà 12 entreprises, va permettre la mise en place :

- d’une structure centrale avec l’administration générale (négociation, prise de commandes, réponse aux appels d’offres...) ;

- d’une centrale d’achat et d’une plate-forme de services qui apporte le soutien nécessaire à l’activité des membres ;

- d’une centrale d’enrobés qui exploite une activité de production, de distribution et de pose.

Globalement, l’action de cette coopérative va favoriser la réalisation de toutes sortes d’opérations et la prestation de tous services susceptibles de contribuer, directement ou indirectement, au développement des activités de ses associés par la mise en place de services communs.


AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

- La Région Réunion intervient au niveau du Parc Départemental de l’Équipement

Ce parc est un service dépendant de la Direction Départementale de l’Équipement. L’État peut faire appel directement à cette structure pour la réalisation de prestations sur le réseau routier national. Parmi les missions commandées au Parc :

- le revêtement des chaussées,

- la signalisation horizontale et verticale,

- les dispositifs de retenue (glissières, garde-corps...),

- travaux divers (rabotage de chaussée, grenaillage...),

- prestations de service (location de véhicules, mise à disposition de ponts de secours...).

Dans le cadre de la convention triennale qui lie la Région Réunion et l’État quant aux interventions qu’effectue le Parc pour le compte de la Région Réunion, la Collectivité intervient au maximum à hauteur de 300.000 euros (sur 3 ans).

- Le réseau piscicole 2004 et le pôle éducation de l’ARDA financés par la Région Réunion

Mis en place en 2000 par l’ARDA (Association réunionnaise pour le développement de l’aquaculture), le Réseau Piscicole, dont les partenaires sont la DIREN (Direction régionale de l’Environnement), le Conseil Supérieur de la Pêche, la Région Réunion et le Département, a pour objectifs de :

- disposer chaque année d’un état des peuplements piscicoles,

- apprécier leurs variations d’une année sur l’autre

- déterminer leurs tendances d’évolution.

Il permet également d’évaluer les conséquences d’événements exceptionnels (sécheresse, crues...) ainsi que les impacts des grands aménagements.

Pour cette année, ce réseau va mettre en œuvre :

- une veille écologique sur l’ensemble des rivières pérennes de l’île (12 lieux d’expérimentation) ;

- un réseau de fonctionnement écologique sur 4 stations (4 lieux d’expérimentation, rivières ou ravines) ;

- un suivi allégé des impacts des grands aménagements expérimentés sur 5 sites.

Les stations sont localisées dans les ravines et les rivières sur toute l’île. La Commission Permanente a apporté un financement de 15 245 _ pour ce réseau piscicole.

Par ailleurs, une enveloppe de 86.500 euros va être consacrée au financement des actions d’éducation, de sensibilisation et de formation au sein du centre des eaux douces de l’ARDA. Ces actions s’illustrent notamment par :

- la mise en œuvre de projets pédagogiques et de stages sur les écosystèmes aquatiques ;

- la participation à des manifestations grand public ;

- la création de jeux éducatifs et le développement du site internet ;

- la mise en place d’une École de Pêche et de Découverte des milieux aquatiques destinée aux jeunes, hors cadre scolaire pendant les vacances et les mercredis...

- La Région Réunion partenaire de l’Office de l’Eau et du Parc Marin

La Région Réunion attribue une subvention de 152.460 euros à l’Office de l’Eau au titre de l’année 2004. Cet organisme, chargé de la surveillance de la qualité des eaux douces, va continuer la mise en œuvre d’une mission hydrobiologique-qualité en 2004.

Cette mission a pour objet l’analyse et le suivi qualitatif des rivières et des plans d’eau réunionnais. Le budget alloué par la Région Réunion servira également à financer le fonctionnement de l’ORE (Observatoire régional de l’eau).

D’autre part, le Parc Marin, association de gestion globale des écosystèmes coralliens, va bénéficier de 203.940 euros pour mener les missions au titre de l’année 2004 :

- prolongation de l’activité sentier sous-marin

- suivi de l’état de santé des récifs coralliens

- entretien des stations

- formation des publics à la préservation des fonds marins

Ce budget permet également au Parc Marin de fonctionner.

- La Région Réunion aux côtés des communes avec le Fonds Régional d’Aménagement Foncier Urbain 2004 (FRAFU)

Une subvention de 294.300 euros va permettre la mise en œuvre des travaux importants au sein des communes de Sainte-Rose, Salazie, Le Port, Saint-Benoît, Trois-Bassins dans le cadre du FRAFU.

Ces travaux consistent en l’équipement, la rénovation des réseaux d’eau potable ou encore l’assainissement des eaux usées et la protection des ressources en eau potable de ces communes.