Actualités

Egalité réelle : demain, le premier vote solennel

Projet de loi du gouvernement

Témoignages.re / 10 octobre 2016

Demain, les députés doivent voter solennellement en première lecture le projet de loi sur l’égalité réelle outre-mer. Malgré quelques avancées sociales, le texte oublie toujours des points importants.

JPEG - 113.1 ko

D’après les derniers chiffres publiés par Pôle emploi, le nombre de demandeurs d’emploi à La Réunion dépasse 180.000. Cette donnée montre la gravité de la crise à laquelle La Réunion est confrontée. Elle découle d’un système qui n’arrive pas à créer les conditions du plein emploi à La Réunion. Chaque année, l’économie n’arrive pas à créer suffisamment d’emplois, et ce déficit s’accumule pour atteindre aujourd’hui ce nombre sans précédent.

C’est pourquoi une remise à plat est nécessaire, pour trouver des moyens capables de changer cette tendance. Quand le gouvernement lance l’idée d’arriver à l’égalité réelle sur 20 ans, cela suppose qu’à la fin de cette période, le taux de chômage de La Réunion doit être comparable à celui de la France. Comme le but de la France est d’arriver au plein emploi, il est logique que cela soit également l’ambition pour La Réunion.

Le projet de loi sur l’égalité réelle prévoit des mesures sociales. Elles amélioreront la situation des personnes qui en bénéficieront. Mais elle ne prévoit pas de tout remettre à plat. Elle propose de continuer les politiques qui ont conduit La Réunion dans la situation de crise actuelle.

Demain, les députés devront se prononcer sur ce texte. Il restera le Sénat et la seconde lecture à l’Assemblée nationale pour tenter d’améliorer le texte.