Actualités

Emmanuel Macron et l’emploi

Le président de la République donne sa vision des relations entre Paris et les départements d’outre-mer

Témoignages.re / 30 octobre 2017

Samedi en Guyane, le président de la République s’est exprimé pour présenter l’objectif qu’il assigne aux Assises des Outre-mer. Dans son discours, il a dévoilé sa vision des relations entre Paris et les pays décolonisés par la loi du 19 mars 1946. Voici un point abordé samedi et qui fera l’objet de commentaires dans nos prochaines éditions :

JPEG - 37.1 ko

« Chaque entrepreneur qui a un contrat doit chaque fois se poser la question : est-ce que j’emploie bien des jeunes d’ici ? Est-ce que je fais réussir mon territoire avec moi ? S’il ne répond pas, c’est qu’il a déjà tort. Alors peut-être que ces profits peuvent être supérieurs s’il embauche à bas coût des gens venant des territoires voisins, s’il va chercher des entreprises sous-traitantes très loin.

Il aura raison un moment mais le même viendra me voir ici en disant « c’est très dur, Monsieur le président, il faut donner des contrats » et les mêmes viendront dire « la République doit donner des milliards et des milliards encore » mais les milliards ce sont les vôtres, ils sont payés par les Françaises, les Français de tous nos territoires, ils sont payés par les Guyanaises et Guyanais comme chacune et chacun sur tous nos territoires et donc ce cynisme que je vois trop souvent, il faut le combattre et je vous demande de travailler là-dessus avec moi. 

L’esprit de responsabilité doit être partagé par tout sur chaque once de ce territoire parce que le combat que quelques-uns d’entre vous menez, c’est un combat digne, fort, il est plus dur que de s’habituer aux facilités passées. Et donc c’est cela ce que je vous demande et vous m’aurez pour cela à vos côtés ».