Actualités

Européennes : Julie Pontalba à la rencontre de nouveaux soutiens

Réunion à Saint-Paul

Manuel Marchal / 8 avril 2019

Après Saint-Leu, Saint-Pierre et Saint-André, la 4e rencontre populaire avec Julie Pontalba avait lieu samedi à Saint-Paul.

JPEG - 93.7 ko

Des personnes venues de différentes régions de l’île ont assisté à la 4e rencontre populaire avec Julie Pontalba, candidate PCR aux élections européennes en 6e place sur la liste du PCF conduite par Ian Brossat.

Philippe Yée Chong Tchi Kan, secrétaire de la Section communiste de Saint-Paul a accueilli les participants à La Réunion, soulignant l’importance du scrutin du 26 mai. Abondant dans le même sens, Julie Pontalba a rappelé les grandes lignes de son programme. C’est tout d’abord l’appel à toutes les bonnes volontés pour écrire un projet pour La Réunion. Elle a précisé que le PCR n’est plus le seul à faire avancer cette idée, d’un plan de développement durable, solidaire et écologique.

JPEG - 56.9 ko

Julie Pontalba milite également pour la création d’une assemblée réunionnaise avec des compétences élargies. Cette institution aura notamment pour mission de gérer un fonds de développement abondé par les crédits européens qui ne seront plus fléchés depuis Bruxelles. Elle propose donc que les Réunionnais aient la responsabilité de décider de la destination de plus de 2 milliards d’euros sur 7 ans.

La candidate met aussi l’accent sur la dimension environnementale du projet du PCR. Ceci est illustré par le taux d’équipement précoce en chauffe-eau solaire de La Réunion, quand notre île en comptait plus qu’en France, et par la politique menée à Sainte-Suzanne, ville dirigée par un communiste qui produit plus d’électricité à partir des énergies renouvelables que sa consommation.

Le troisième point de son programme est d’obtenir pour les Réunionnais le droit d’être représenté dans les négociations d’accords commerciaux menées par l’Union européenne avec les pays de notre région.
Elle conclut en rappelant que la presse a salué la prestation de sa tête de liste, Ian Brossat, lors du premier débat télévisé sur les élections européennes jeudi dernier. Même des membres de la majorité ont souligné la pertinence des interventions du candidat communiste, qualifié de « meilleur candidat à gauche ».

La rencontre s’est poursuivie par les interventions d’amis de Julie Pontalba, de Maurice Gironcel, secrétaire général du PCR, et d’Elie Hoarau, président du PCR et ancien député au Parlement européen. Ils ont souligné l’importance de se mobiliser pour aller voter le 26 mai prochain, car il ne s’agit pas seulement d’Europe, mais aussi de l’avenir de La Réunion.

M.M.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • C’est effectivement à toutes les forces politiques de la Réunion qu’il appartient d’écrire le projet de vie de l’île de la Réunion .

    La première chose à faire serait donc de créer une institution qui rassemblerait toutes les composantes politiques de la Réunion. Cette institution pourrait prendre la forme d’un congrès qui rassemblerait les délégations de chaque parti politique et association participant la construction de la société réunionnaise

    La deuxième chose à faire serait d’obtenir l’application intégrale de toutes les lois de la républiques sur notre territoire et par conséquent de faire déclarer inconstitutionnelles les dispositions de l’article 4 de la loi du 19 mars 1946 qui autorise les législateur à créer des discriminations négatives des populations des 4 département d’outre mer qu’elle a créer pour l’application des lois de la république .

    La troisième chose à faire c’est de faire supprimer de notre constitution l’amendement de Monsieur Jean Paul Virapoulé qui interdit aux réunionnais la possibilité de créer une assemblée territoriale unique qui aurait pour principale compétence de déterminer dans quelles conditions les lois de la république pourraient être adaptée à leur situation économique , sociale , culturelle et politique .

    Si toutes les forces politiques de la Réunion pouvaient se rassembler pour se mettre d’accord sur ces deux premiers points et si la France acceptait enfin de donner aux populations d’outre mer les mêmes droits que la population de métropole sans exclusives qui ne soient acceptées par les ultra marins eux mêmes dans leurs propres intérêt ; l’essentiel sera fait et le reste viendra à son heure , car c’est nous qui construirons notre avenir et notre destinée . .

    En entrant dans cette démarche nous pourrions réclamer la France non seulement qu’elle nous donne un peu plus qu’aux français de métropole pour nous aider à nous hisser à leur niveau mais également qu’elle répare l’injustice qui a été commise depuis 1946 par la discrimination négative appliquée aux populations d’outre mer notamment sur le plan social en nous versant une indemnité correspondant au manque à gagner des populations ultramarine si elles avaient bénéficié de toutes les prestations sociales appliquées aux Français de métropole depuis 1946. Cette indemnité qui serait étalée dans le temps pourrait alimenter le fonds spécial de solidarité que vous voulez créer pour financer les besoins exceptionnels créés par nos spécificités et les retards considérables que nous avons pris dans de nombreux domaines . .

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Je lis le journal catholique LACROIX et je voterai pour Julie PANTALBA.

    Je vois cette aube chère à VERLAINE et à moi aussi et je lis tous les articles du menu du jour du journal LACROIX. Après un p’ti kafé je lis tous les articles de mon journal TÉMOIGNAGES . C’est toujours un moment de quiétude, de félicité et je sais que ma journée sera belle .
    Moi j’ai besoin de mes deux pieds pour marcher et parfois pour courir.
    Mes vieux camarades kréol savent que j’ai perdu la foi . Mais ils savent que je la retrouverais ( difficile aujourd’hui avec ce qui se passe dans l’Eglise Catholique ) Je cherche et dans cette quête je découvre que je suis-verbe suivre- les enseignements des JÉSUS-HOMME. Et quel HOMME. il est né dans une grotte avec comme seul chauffage la respiration d’un âne et d’un bœuf. Il grandit comme tous les enfants de son âge . Il devient ado comme tous les ados.Il vit comme eux .
    Il est accusé , torturé et condamné . Il porte la croix si lourde qu’il plie par trois fois les genoux ; Il est crucifié comme un mauvais larron . Et dire qu’il est DIEU ; Oui DIEU. Quelle exemple d’humilité . Je pense que certains de l’ Eglise devraient en prendre de la graine .
    C’est JÉSUS-HOMME qui m’ a dit qu’il faut respecter et aimer son prochain . La prostituée - que celle ou celui qui n’a jamais pêché lui jette la première pierre. Il m’a montré qu’il faut aimer les mères et leur donner une vie saine et heureuse . Lazare lève-toi et marche. Il m’a dit à moi militant qu’il faut d’abord donner à manger au peuple qui a faim avant de discourir. C’est lui qui m’a dit la fête doit continuer pour toutes pour tous . Les noces de cana. Et il m’ a dit "faut les virer ces marchands, ces hypocrites qui ne viennent à la messe que pour se montrer. Oui dehors !
    Il m’a donné des exercices humains à faire . Je les ai faits en compagnie des mes camarades communistes. Nous sommes allés rencontrer les chômeurs. Nous avons dit aux granmoun compter sur nous. Nous sommes allés voir ces jeunes qui partent ailleurs mais ne peuvent rester dans leur péi. Nous sommes allés à la rencontre des femmes ...nous sommes allés à la rencontre du peuple ." On a fait du bon travail" dit Marcel le coco. . Moi je me disais en silence :"nous avons fait ce que JESUS-HOMME attend de nous .C’est drôle le coco était content et moi..suis devenu le kto-coco et suis content .
    Le ciel est devenu rose . Rose couleur du bonheur . La couleur qui annonce la victoire de la lumière sur les ténèbres . La couleur qui annonce la victoire de Julie PANTALBA avec dans sa corbeille un meilleur salaire, des retraites plus importantes, un emploi pour chaque chômeur, une vie passible chaleureuse pour les mamans avec assez d’euros pour donner à manger à ses enfants . Oui la victoire est là .Réunionnaises, Réunionnais "Donnons-nous la main et construisons ensemble cette belle victoire .La victoire de Julie PANTALBA .

    Article
    Un message, un commentaire ?