Actualités

Européennes : vers la fin de la circonscription des outre-mer

Le chef de LREM annonce que son parti présentera « une liste » aux élections de 2019

Manuel Marchal / 21 novembre 2017

En 2019 doivent se tenir les élections européennes. Hier et aujourd’hui, le chef de l’État consulte les dirigeants des principaux partis politiques à ce sujet. L’idée de revenir à une seule circonscription fait son chemin. Les propos de Christophe Castaner, nouveau délégué général du parti présidentiel ont été très clairs a ce sujet.

JPEG - 77.9 ko

Depuis 2004, les élections au Parlement européen ne se font plus dans une circonscription unique en France. Cela a permis la création d’une circonscription des outre-mer, divisée en trois sections. Ce dispositif a permis l’élection de députés soutenus par le PCR à chaque scrutin : Paul Vergès, Elie Hoarau puis Younous Omarjee. Mais du côté du nouveau pouvoir, la tendance est de revenir à l’ancien système. Des consultations ont débuté hier entre le président de la République et les chefs des principaux partis parisiens.

Les élections au Parlement européen étaient un des sujets abordés hier par Christophe Castaner, nommé chef du parti présidentiel qui est majoritaire à lui tout seul à l’Assemblée nationale, La République en marche. Il a déclaré hier sur France Inter, au sujet de la tactique de son parti pour ces élections, que le but est « une liste de rassemblement, élargie, on va la constituer, on va y travailler, je vais y mettre beaucoup d’énergie, mais on n’a pas vocation à être dans l’entre-soi ». « Seule la liste que nous organiserons, et je ne dis pas la liste de LREM, sera la liste européenne », a-t-il poursuivi.

Si le dirigeant du parti majoritaire à l’Assemblée nationale évoque « une liste » pour les Européennes, cela signifie que la volonté est d’aller vers une seule circonscription pour le scrutin de 2019. Si tel était le cas, ce serait la fin de la circonscription des outre-mer.

M.M.