Actualités

Gilbert Annette salue l’oeuvre du PCR, de Paul Vergès et de Témoignages

Conférence d’Elie Hoarau : « il y a 60 ans, l’émergence d’une conscience et d’une parole réunionnaises »

Manuel Marchal / 31 août 2019

Le maire de Saint-Denis s’est exprimé hier en ouverture de la conférence d’Elie Hoarau à l’ancien hôtel de ville. Ce fut l’occasion de souligner que les apports des communistes réunionnais à l’évolution de la société transcendent les clivages politiques.

JPEG - 82.5 ko

Gilbert Annette a tout d’abord rappelé qu’en 1945, le maire de Saint-Denis était le Dr Raymond Vergès. Puis il est revenu sur les élections municipales de mars 1959. Ce scrutin fut marqué par une fraude massive afin d’empêcher Paul Vergès de devenir maire de Saint-Denis, et par les violences à l’encontre de militants. Eliard Laude et Baïkom, jeunes de 17 ans, furent la cible de tirs d’arme à feu, le premier fut tué.

Le maire de Saint-Denis rendit aussi hommage à Paul Vergès, « un résistant », qui travailla jusqu’à son dernier souffle. « Il a incarné l’image du PCR, c’était un chef visionnaire car il a formé les militants en donnant une perspective historique à leur action ».

« Témoignages était une arme de destruction massive, souvent à genou il s’est relevé à chaque fois, continuant le combat », poursuit Gilbert Annette qui est un lecteur assidu de notre journal : « Témoignages m’a instruit ».

« Le Parti communiste a semé de nombreuses idées et fait avancer de nombreuses causes », conclut Gilbert Annette.

M.M.