Actualités

Gilles Leperlier : « Fiscalité : Des dispositifs plus justes pour la classe moyenne ! »

Législative partielle dans la 7e circonscription

Témoignages.re / 21 septembre 2018

Gilles Leperlier place la famille au cœur de son programme législatif. L’une de ses priorités : rendre leur pouvoir d’achat aux Réunionnais, et cela passe aussi par la fiscalité. Focus sur ses propositions phares.

JPEG - 45.6 ko
Jessie Caro et Gilles Leperlier.

Gilles Leperlier, pourquoi faire de la fiscalité un thème majeur de votre programme ?

Parce que le gouvernement Macron a fait 20 milliards de cadeau aux très riches en une année de mandat et a appauvri la classe moyenne et les plus pauvres. Aujourd’hui, si l’on dépasse de quelques euros les plafonds, on est imposable sur tous les dispositifs et on ne perçoit plus d’aides. Il faut rééquilibrer la balance.

Que proposez-vous ?

D’abord, je défendrai le maintien de l’abattement de 30 % sur l’impôt sur le revenu dans les DOM. Nos prix sont beaucoup plus élevés qu’en métropole, cet abattement est plus que justifié. Ensuite, je propose la suppression totale de la taxe d’habitation – la loi en place impacte encore une fois les classes moyennes.

Et pour les biens immobiliers ?

Là encore, Macron a fait de très gros cadeaux aux très riches avec ses récentes décisions. Je défendrai la suppression des frais de donation de patrimoine familial. Parfois, des conjoints ou des enfants sont obligés de se séparer de la maison dans laquelle ils ont toujours vécu, faute de moyens pour régler les frais de notaire. Je propose également de rétablir la défiscalisation sur les résidences principales. Aujourd’hui, le dispositif n’est applicable que sur les résidences secondaires, les primo-acquéreurs doivent être encouragés par ces avantages fiscaux.