Actualités

Julie Pontalba continue patiemment à construire sa base électorale

Dossier élections européennes

Témoignages.re / 11 avril 2019

Julie Pontalba est candidate sur la liste de Ian Brossat. Le 12 février, c’est par un simple communiqué qu’elle avait annoncé officiellement sa candidature. Les médias lui avaient réservé un bon accueil.

JPEG - 107.7 ko
Assemblée du PCR, 17 mars.

Et depuis cette date, elle s’est appliquée à construire une base électorale, avec l’aide de ses camarades du PCR et des ami-e-s de divers horizons.

JPEG - 130.4 ko
A Saint-Leu, le soutien de Mamode Mousadjee, Jean-Marc Gence et Yvrin Rosalie.

A travers des rencontres populaires, elle était à Saint Leu, le 2 mars et à Saint Pierre le 11 mars.

JPEG - 147.1 ko
A Saint-Pierre, Julie Pontalba aux côtés de Virginie Gobalou, conseillère régionale.
JPEG - 156.5 ko
Le 17 mars, Julie Pontalba aux côtés de René Sotaca et de dirigeants du PCR lors du rassemblement du Parti communiste réunionnais.

Elle a été à Sainte Suzanne, à l’invitation du Comité de section le 6, puis à l’assemblée du PCR le 17 mars.

JPEG - 119.3 ko
A Saint-Paul, lors d’une réunion présidée par Philippe Yée Chong Tchi Kan, intervention de Sarah Rupert et de Germain Thomas.

Elle a poursuivi ses rencontres populaires à Saint André, le 29 mars, et à Saint Paul, le 6 avril. Partout, l’accueil était chaleureux, rehaussé par la présence de personnalités.

JPEG - 119.8 ko
Lors du Congrès de l’UFR, Julie Pontalba faisait partie de la délégation du PCR avec Elie Hoarau.

Dans ce contexte, sa présence au Congrès de l’UFR a été très remarquée. Elle constituait avec Elie Hoarau la délégation du PCR, invitée à l’évènement. Cela a été interprétée comme une marque de réconciliation avec Huguette Bello, au moment où l’organisation féministe célébrait 60 ans d’existence. L’hommage rendu à la défunte Paulette Adois-Lacpatia a été un moment fort que Corine Ramoune a saisi pour appeler au rassemblement.

Cela va tout à fait dans le sens de l’appel lancé par Ian Brossat lors du premier débat télévisé. Il a rappelé que sa liste est à l’image de la société française. Il a souligné que la première femme de sa liste est une ouvrière et qu’elle méritait d’être élue pour la défense des intérêts des travailleuses. L’autre symbole, c’est d’avoir accordé à Julie Pontalba, une femme des Outre-mers, le rang le plus élevé parmi les femmes de toutes les listes. On retrouve-là la solidarité du PCF avec les Outre-mers mais aussi la bonne coopération PCR-PCF.

Le climat électoral ainsi crée depuis 2 mois doit être accentué. C’est le sens des 3 réunions de coordination organisées par le PCR, simultanément le lundi le 8 avril, dans l’Est, l’Ouest et le Sud. Pour les jours à venir, Julie Pontalba sera à la Rivière le 12 avril et au Tampon le 17 avril. Elle sera à Saint Denis, le 27 avril, à un mois du scrutin.


Texte du communiqué annonçant la candidature de Julie Pontalba

« Aux électrices et électeurs de La Réunion,
Mesdames et Messieurs,
J’ai le plaisir de vous annoncer que je suis candidate aux élections au Parlement Européen du 26 mai prochain sur la liste conduite par Ian Brossat, adjoint au maire de Paris. C’est une marque de grande solidarité et de bonne coopération entre le PCF et le PCR.

C’est un honneur qui est fait à La Réunion en me classant 6e et donc la 3e femme. Je mesure la grande responsabilité qui est la mienne en ce moment. Aussi, sans perdre de temps, je lance un appel aux bonnes volontés pour constituer un collectif électoral.

D’avance, je vous remercie de votre contribution.

Contact : julie.ponta@hotmail.com
Saint-Denis, le 12 février 2019,
Julie Pontalba »



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Je souhaite commencer mon commentaire à m’adressant aux acteurs de la solidarité de notre pèi .Mesdames mercis.Messieurs mercis.
    .Les difficultés grandissantes que connaissent bon nombre de nos concitoyens demandent une attention toujours soutenue dans l’accompagnement de ces familles pour endiguer , autant que faire se peut la spirale de la très grande pauvreté.
    Je salue l’engagement quotidien de ces camarades qui consacrent de leur temps personnel avec beaucoup de conviction . Jamais elles, ils comptent leur temps .Jamais elles, ils refusent d’aller là où la pauvreté frappe . Jamais elles, ils demandent leur monnaie_un p’ti monay .Toujours disponibles. Toujours au service de ces compatriotes qui souffrent de cette putain de misère .Toujours sur le pont . Le repos ...demain peut-être mais il faut aller là où la blessure marque à tout jamais : la marque de la misère . c’est pire que la marque au fer rouge .
    Je sais et je confirme : contrairement à ceux qui se résignent à la fatalité , la volonté qui animent ces femmes et ces hommes et Julie PONTALBA est de toujours progresser dans l’action avec optimisme et de clamer haut , très fort : "Mort à la pauvreté" et que" vivent dignement tous nos compatriotes Kréols".
    Julie PONTALBA c’est elle qui rassemble toutes ces bonnes volontés . Julie ,c’est elle qui comme femme, comme militante sait combien nos compatriotes pourront compter sur elle . Elle est fidèle à ses engagements . Elle est fidèle à elle -même .
    A notre tour soyons fidèles à Julie et faisons lui confiance et votons , votons pour la liste P.C.F-P.C.R.Votons pour Julie .

    Article
    Un message, un commentaire ?