Actualités

L’incendie du Grand Brûlé et l’insuffisance de réaction

Communiqué du Parti communiste réunionnais

Parti Communiste Réunionnais / 26 janvier 2019

Voici le communiqué du Parti communiste réunionnais suite à l’incendie qui a éclaté au Grand Brûlé et déjà plus de 1000 ha ont été ravagés par les flammes.

Selon le responsable de la coordination des pompiers, la situation n’est pas résolue. D’aucuns prient pour que la pluie vienne en renfort.

Chaque année les forêts de notre île sont confrontées au problème d’incendie.Et, à chaque fois, on refait le monde pour éteindre un incendie.

Cette fois, le Dash et des hélicoptères sont de sortie en complément d’un certain nombre de camions pompiers. On reste stupéfait devant un manque tactique évident.

En effet, un feu de forêt est par nature incontrôlable par son ampleur et sa vitesse de propagation. Le feu travaille en dessous, dans l’humus. C’est pourquoi on ne peut pas courir derrière le feu mais l’anticiper.

D’abord par la prévention en créant des coupe-feux et en entretenant.

Or, l’ONF a déjà signalé que ses moyens en personnel ont été réduits. Si l’enquête révèle une négligence dans l’entretien, alors on devra penser à la proposition du PCR de créer un grand service de l’environnement.

Si, par contre on a vraiment joué de malchance, il faudra se questionner sur la lenteur du système d’intervention et le manque de contre-attaque massif.

Un feu de forêt doit être circonscrit rapidement avec un personnel spécifique. On n’a pas l’impression que c’était le cas. Sur 3 aéronefs impliqués 2 sont cloués au sol.

Il n’y a rien pour les remplacer. L’attaque au sol n’a pas été mobilisée massivement car on a trop compté sur l’intervention par les airs.

Espérons que les autorités concernées mettront les bouchées doubles. La pluie serait la bienvenue mais personne ne peut la maîtriser.

Parti Communiste Réunionnais