Actualités

L’investiture de Thierry Robert par En Marche : « une erreur » ?

L’Express s’étonne de l’investiture accordée au député-maire de Saint-Leu

Témoignages.re / 11 mai 2017

L’annonce de l’investiture de Thierry Robert par la République en marche est « une erreur ». C’est ce qu’affirme une source de la République en marche citée par l’Express. En effet, l’élu le plus en vue comme soutien d’Emmanuel Macron à La Réunion ne remplirait pas les critères nécessaires.

JPEG - 46 ko
Capture d’écran du journal l’Express de ce 11 mai.

Thierry Robert et Léopoldine Settima sont dans la liste des 428 premiers candidats investis ce 11 mai par la République en marche pour les législatives. Mais concernant le premier nommé, l’Express fait part d’un doute sur les critères retenus pour valider cette investiture.

« Premier bug dans les investitures de la République en marche pour les élections législatives. Thierry Robert, député sortant MoDem de La Réunion, figure dans la liste des 428 premiers sélectionnés par le parti d’Emmanuel Macron. Problème : l’élu ultramarin est lesté de plusieurs condamnations, dont une pénale pour diffamation à l’encontre de Didier Robert, président du conseil régional », écrit le journal parisien l’Express suite à la publication d’une première liste de candidats investis par le parti d’Emmanuel Macron ce 11 mai.

Il rappelle que le candidat à l’investiture de la République en marche a été condamné en appel pour diffamation. Reste à voir si cette condamnation qui n’est pas encore définitive figure dans le casier judiciaire de Thierry Robert. « Il a été condamné l’an dernier ; il attend désormais de voir si son pouvoir en cassation est admis », explique Me Cressen, l’ancien avocat du député-maire de Saint-Leu, qui soutient que cette inscription existe. « L’Express », citant une « source judiciaire », indique que « le casier judiciaire de Thierry Robert affiche pourtant “néant” au 11 mai 2017. Deux hypothèses sont possibles : ou bien la condamnation n’a pas encore été inscrite car tous les recours ne sont pas épuisés ou la transmission de l’information n’est pas encore parvenue ».

Or, pour bénéficier de l’investiture de la République en marche, un des critères obligatoires est un casier judiciaire vierge.

Conclusion de l’article : « interrogé par L’Express dans la foulée de cette découverte, la République en marche affirme que le nom de Thierry Robert sera rayé de la liste, qu’il « s’agit d’une erreur » et qu’un rectificatif sera publié “rapidement” ».

Voir en ligne : http://www.lexpress.fr/actualite/po...