Actualités

La Chine nouvelle : un TGV de 1,4 milliards de chinois

Premier centenaire du Parti communiste chinois

Ary Yée Chong Tchi Kan / 5 juillet 2021

Le 1er juillet 2021, Xi Jinping a lancé les objectifs du PCC : « faire de la Chine un grand pays socialiste moderne et transformer en réalité notre rêve du grand renouveau de la nation chinoise ».

JPEG - 131.4 ko
Vue aérienne du campus Huawei à Shenzhen en Chine.

Dès l’introduction de son discours prononcé le 1er juillet, le secrétaire général du Parti communiste chinois affirme : « Au nom du Parti et du peuple chinois, je déclare solennellement que, grâce aux efforts inlassables déployés par tout le Parti et tout notre peuple multi-ethnique, nous avons réalisé l’objectif du premier centenaire : nous avons édifié intégralement sur la vaste Chine la société de moyenne aisance et mis fin pour la première fois dans son histoire à la pauvreté absolue. Maintenant, avec une ardeur rayonnante, nous allons continuer la marche qui doit nous conduire à la réalisation de l’objectif du deuxième centenaire. »

La nouvelle longue marche s’adresse avant tout à la jeunesse qui doit s’inspirer des jeunes qui ont fondé le Parti, voici 100 ans. A l’époque, « la Chine avait besoin de toute urgence d’une pensée qui pût guider les mouvements de salut national et d’une nouvelle organisation qui pût rassembler l’ensemble des forces révolutionnaires. Les salves de la Révolution d’Octobre apportèrent à la Chine le marxisme-léninisme. Grâce au réveil extraordinaire du peuple et de la nation et à l’alliance du marxisme-léninisme avec le mouvement ouvrier, le Parti communiste chinois vit le jour. Ce fut un événement d’une immense portée. » Aujourd’hui, plus personne ne peut ignorer cette réalité.

En effet, il suffit de se rappeler l’accueil exceptionnel réservé à Xi Jinping par le Forum Économique Mondial de Davos, le 17 janvier 2017. Il a comblé un vide idéologique en démontrant que la Mondialisation est un processus historique irréversible. C’était une prescription à lire Marx de manière pertinente à l’occasion du 200e anniversaire de sa naissance, en 2018. « Mentionner le marxisme sur le drapeau chinois est totalement pertinent. Promouvoir la sinisation et la modernisation du marxisme est totalement pertinent ». Pour atteindre la nouvelle étape du socialisme, les 95 millions de membres du PCC sont invités à considérer les théories du philosophe comme un style de vie et une quête spirituelle, en les combinant avec les œuvres et les parcours des grands dirigeants chinois depuis Mao.

Le discours s’adresse aussi au monde entier. Plusieurs paragraphes constituent une sorte de notice pour « créer un bel avenir en nous inspirant de l’histoire ». Comme à Davos et au Congrès du PCC, retenons la nécessité « d’œuvrer constamment pour la construction de la communauté de destin de l’humanité ». De plus en plus, la Chine inspire le monde et appelle à la coopération. Le vieux monde occidental prend peur et se recroqueville dans une vaine tentative de lancer des guerres commerciales, technologiques et financières. C’est totalement irréaliste de vouloir arrêter un Train à Grande Vitesse plein de 1,4 milliard de Chinois.

Il ne se passe pas une journée sans l’annonce d’une prouesse de l’excellence chinoise. Au-delà du développement du projet partagé « la ceinture et la route », la plus spectaculaire ce sont les 3 Chinois qui gravitent actuellement dans l’espace ainsi que la signature avec la Russie de l’implantation d’une station habitable sur la lune.

Ary Yée Chong Tchi Kan



Un message, un commentaire ?

Signaler un abus



Messages






  • A son échelle, la Réunion, avec le train péi TER Ste Rose-St Joseph, elle montrera elle aussi que quand on veut, on peut, comme penser à son avenir, celui de ses enfants, nés ou à naitre qui sinon, risquerons, à juste raison, de nous critiquer, reprocher d’avoir tout saccager, consommer tels les bichiques péi qui vont devenir des souvneirs lontan, comme les papillons, et bien d’autres choses, des lieux, les bords de mer, le bétonnage a fait pas mal de ravages sans oublier la NRL bien sur... Arthur.

    Article
    Un message, un commentaire ?