Actualités

Le centre-ville de Saint-André vieillissant, sera bientôt rénové

Annonce lors d’une réunion qui n’a pas eu un grand succès

Paul Dennemont / 12 juillet 2018

Les administrés de la commune de Jean-Paul Virapoullé qui lisent les journaux découvraient ce mercredi 11 juillet que la CIREST et la ville de Saint-André organisaient le même jour – hier soir – une réunion d’information concernant le projet de renouvellement urbain du Centre-ville.

JPEG - 15.8 ko

Un projet ambitieux, selon l’adjoint chargé de l’aménagement, et qui s’inscrit dans le cadre du NPNRU (Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain) dont le démarrage des actions est prévu pour la fin 2018. Le Centre-ville de Saint-André est vieillissant, et manque de modernité. Sauf que le public n’était pas présent à cette réunion, pas même les commerçants du Centre-ville. Tout juste une quarantaine de personnes avait fait le déplacement, alors que la commune compte 58 000 habitants !

Cela étant, après la présentation du projet, le Maire de Saint-André, arrivé entre-temps, n’aura pas manqué – dans un long monologue à faire dormir - de faire la relation entre la rénovation de la ville et son fameux port de Bois-Rouge, pour ensuite se brancher sur le Quartier de Fayard, et vanter les associations en lien avec la municipalité qui y travailleraient ! Une réunion ratée !

Ah, j’allais oublier. Il y a eu quand même un scoop ! L’adjoint chargé de l’aménagement, dans son intervention, a annoncé que l’échangeur de la Cressonnière est prévu pour fin 2020 ! Sacré adjoint !

Paul Dennemont



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Des transformations partagées avec les futurs utilisateurs et les payeurs aussi, c’est sur c’est bien. Surtout si les citoyens peuvent participer, s’approprier le projet, apporter leur idée, leur pierre finalement. Ainsi, ils en seront fier à juste raison. Par contre, je ne comprends pas pourquoi on a préféré, comme jadis, comme trop souvent hélas, de mettre les futurs utilsateurs-payeurs et on n’oublie pas les autres, de passage, devant le fait accompli ? D’autant que ces travaux auront à la fois en principe des avantages, du mieux, du positif, mais aussi, c’est normal, des conséquences sur les "impôts locaux".

    Associé au projet du port de plaisance-commerce-pèche est une très bonne idée, elle aussi pourvoyeuse d’emplois.

    Quid aussi du projet de train "TER-PEI" qui ira jusqu’à St Benoît (comme avant avec le CFR) et de l’autre,jusqu’à St Joseph qui s’est bien developpé depuis la stupide suppression du train réunionnais ?
    Prévoir une très belle gare, de style créole avec des bardeaux, des lambrequins, des panneaux photovoltaiques, des fleurs, arbustes endémiques, des bancs en bois de goyaviers, réalisations locales qui seront appréciées par les futurs usagers. C’est sur. Imaginer : prendre le train, électrique, donc silencieux, climatisé, capable de rouler à 130 Km/h jusqu’aux plages de l’Ouest voire au-delà, ce serait pas top ? Sans oublier les utilisateurs quotidiens comme les élèves, les retraités, les touristes, les marchandises enfin, comme, il ne faut pas les oublier aussi les réunionnais de passage volontaires sur leur île de naissance, devenue propre, moderne, une belle vitrine pour l’Océan Indien.
    Voilà, en attendant, bonne fin de semaine à tous et toutes, WE spécial, avec notre fête nationale suivie d’une finale de coupe du monde dont la France participera, comme il y a 20 ans ce jeudi 12 Juillet 2018.

    Arthur qui attend que les décideurs osent se décider pour nous, notre avenir, celui de nos enfants, nés ou à naître...
    __________________________________________________

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Construire un nouveau port n’est pas une si bonne idée. Tout d’abord parce qu’il existe déjà un port de commerce à moins de 50 kilomètres de Saint-André. Ensuite, parce que le changement climatique entraîne la montée du niveau de la mer. Il est donc plus important de préserver l’équipement existant plutôt que de construire un nouveau port de commerce qui fera doublon, et qui est condamné par le changement climatique.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Je respecte votre remarque mais je proposerai autre chose comme :

    - Couper la poire en deux en faisant un port de commerce à St Denis avec en même temps des anneaux pour les bateaux de plaisance, de pécheurs, et une plage de galets, longue jusqu’à l’aéroport, comme à Nice, 6 KM voir sur you tube ou google map. Imaginez alors l’image du chef-lieu ! Nice à ainsi d’un côté, l’aéroport, et de l’autre, un port ce commerce pour des vraquiers, des cargots, des ferry pour la Corse, des bateaux de pèche appelés "pointus" dans le sud de la France, ou encore barque marseillaise aussi.

    Pour cela, il y aurait le TER-PEI qui longerait le littoral en lieu et place, des camions qui poursuivent leur pollution ; bruit, odeurs, fumées cancérigènes pour nos poumons et ceux de nos enfants à naitre, faut pas les oublier ! A quand enfin ici, le retour du train mais cette fois-ci entre St Benoît et St Joseph qui c’est bien développé depuis l’abandon stupide du CFR pour le "tout par la route" qui ne fait pas vraiment bien dans le paysage local, beurk et vroum vroup, pour les kékés ! ! Arthur.

    Article
    Un message, un commentaire ?