Actualités

Le PCR appelle à la solidarité avec le peuple cubain victime des États-Unis

Attaque contre l’Ambassade de Cuba à Paris et poursuite du blocus de Cuba malgré le vote écrasant de l’Assemblée générale des Nations-Unies

Ary Yée Chong Tchi Kan / 31 juillet 2021

« Nous devons profiter du retrait des forces américaines en Afghanistan pour réclamer également la fermeture de Guantanamo et Diego-Garcia. Ainsi, le peuple cubain vivra plus libre et le peuple chagossien pourra retourner dans son pays natal. Soyons solidaires des victimes », affirme un communiqué publié hier par le Parti communiste réunionnais qui dénonce l’attaque contre l’Ambassade de Cuba à Paris et demande à la France de ne pas abriter « la graine de terroristes qui utilise son sol pour déstabiliser un pays exemplaire en matière d’Éducation, de Santé, de Sport, de protection de la Femme et de solidarité entre les peuples ».

JPEG - 108.5 ko
Une des nombreuses manifestations du peuple cubain, mobilisé pour défendre la Révolution et les libertés face aux troubles fomentés pour déstabiliser un pays qui montre tous les jours qu’il est possible de dépasser le capitalisme.

Le monde, épris de justice et de paix, dénonce l’attaque contre le bâtiment abritant l’Ambassade de Cuba à Paris. C’est un acte odieux et désespéré qui tente de briser la solidarité mondiale en faveur de Cuba, à l’ONU.

En effet, il y a un mois, le 23 juin 2021, l’Assemblée Générale de l’ONU a demandé aux États-Unis de lever le blocus économique, commercial et financier contre Cuba qui dure depuis 61 ans. Le vote a donné le résultat suivant : 184 voix contre 2 (Etats Unis et Israël) et 3 abstentions (Colombie, Brésil et Ukraine). Humiliés par ce vote sans appel, les dirigeants américains décident de fomenter des troubles à l’intérieur de Cuba et de pousser à des actes terroristes à l’extérieur.

La volonté américaine d’asphyxier le pays ne permet même pas une petite ouverture sanitaire pour permettre au peuple cubain de bénéficier de l’aide étrangère. Pourtant, le gouvernement cubain a envoyé le plus gros contingent de médecins pour bloquer l’expansion du virus Ebola en Afrique et sauver des vies. Il en a fait de même en Europe, au début de la pandémie du Sars-cov 2 . Sur place, il forme des milliers de médecins étrangers.

Il faut savoir en plus que les États-Unis refusent de quitter la base de Guantanamo qu’ils occupent sur 117 Km2 en territoire Cubain. Cette base est connue pour ses actes de cruauté envers des personnes détenues sans procès. Un temps Obama voulait fermer la partie prison.

Nous devons profiter du retrait des forces américaines en Afghanistan pour réclamer également la fermeture de Guantanamo et Diego-Garcia. Ainsi, le peuple cubain vivra plus libre et le peuple chagossien pourra retourner dans son pays natal. Soyons solidaires des victimes.

La France ne doit pas abriter la graine de terroristes qui utilise son sol pour déstabiliser un pays exemplaire en matière d’Éducation, de Santé, de Sport, de protection de la Femme et de solidarité entre les peuples. Saluons la coopération exemplaire entre le Conseil Régional de Martinique et Cuba.

Le Parti communiste Réunionnais appelle au soutien du peuple et du gouvernement cubains victimes de la politique des États-Unis.

Bureau de Presse du PCR,

Ary Yée Chong Tchi Kan