Actualités

Le temps de la Responsabilité est arrivé

Assemblée Générale Extraordinaire : Déclaration finale

Témoignages.re / 9 septembre 2019

Dimanche 8 septembre, l’Assemblée Générale Extraordinaire s’est tenue à Sainte-Suzanne, en présence de plus de 600 personnes. A cette occasion, David Gauvain, de la section de Saint-André a présenté l’une des déclarations finales de cet événement.

Il y a 370 ans, sur cette île, il n’y avait aucun résident permanent. Les visiteurs décrivaient une flore exubérante et une faune abondante ; l’eau était claire et l’air n’était pas pollué. En peu de temps, une forêt primitive tropicale a été détruite sans ménagement.

Aujourd’hui, en voyant les images de désolation des destructions des forêts primitives en Asie, en Afrique ou en Amazonie, nous pouvons mesurer l’étendu des dégâts infligés à notre île.

Nous vivons une catastrophe écologique planétaire. Une richesse naturelle a disparu. En cause, un système de pensées dominatrices et violentes, d’exploitation sans limite des ressources naturelles et sociales.

Karl Marx a décrit ce système d’exploitation à outrance et ses conséquences. Le PCR en a fait une source d’inspiration et un levier d’éducation politique. En 60 années d’études et de pratiques, le PCR a identifié 4 forces concrètes qui structurent le monde et le déstabilisent en permanence.

Il s’agit du changement climatique, de l’évolution démographique, de la réalisation d’un marché unique et des innovations technologiques. Il est urgent de synthétiser les connaissances passées et contemporaines en faveur d’une société responsable du bien commun. La démarche consiste à redresser les désordres et anticiper l’avenir.

En 60 ans, le PCR a toujours inscrit ses réflexions immédiates et partielles dans une analyse globale et à long terme. Nous encourageons de tous nos voeux la tenue d’une Conférence Territoriale élargie pour la rédaction d’un projet global réunionnais, d’application immédiate, compréhensible par tous, qui ne laisse personne sur le bord du chemin.

Le PCR rappelle qu’il milite pour :

1-une Assemblée décisionnaire dotée de larges compétences.
2-un projet global et cohérent
3-un fonds spécial pour financer ce projet
4-un calendrier précis et contrôlable.

Dans l’urgence, il faut préparer l’échéance 2020, caractérisé par :

1-la création d’un marché unique africain
2-la réforme de l’octroi de mer,
3-la fin de la Convention Canne et le projet global agricole réclamé par le gouvernement,

Nous devons saisir l’opportunité de la prochaine visite du Président de la République pour lui remettre le projet réunionnais tant attendu par tous ceux qui souffrent et qui espèrent un changement véritable dans leur vie quotidienne. Le PCR est prêt pour apporter sa contribution. Il appelle les autres forces politiques à en faire autant.

C’est dans ces conditions de transparence de la vie publique et du respect réciproque des interlocuteurs que les prochaines élections verront de larges couches de populations s’unir et s’engager en faveur bien commun réunionnais. A défaut, nous resterons dans la routine électorale et ce sera la déception. C’est pourquoi nous disons que le temps de la Responsabilité est arrivée !

Fait à Sainte Suzanne, le 8 septembre 2019