Actualités

Livraison du viaduc : la section communiste de Saint-Denis « dénonce une opération de campagne électorale sur la NRL »

Lutte pour le respect de la démocratie à La Réunion

Témoignages.re / 31 mars 2021

Dans un communiqué diffusé ce 31 mars, la Section PCR de Saint-Denis rappelle que Didier Robert, président de la Région Réunion, a déclaré sa candidature aux prochaines régionales 5 jours avant l’opération de communication sur le viaduc de la route en mer. Par conséquent, la Section PCR de Saint-Denis rappelle que « Ce genre de manifestation conduit à l’intégration des dépenses dans le compte de campagne. On peut atteindre l’inéligibilité. Le candidat peut même finir au pénal pour détournement de fonds publics à son service exclusif. » 

L’inauguration que vient d’organiser le Président de Région est contraire à l’article L52-1 du code électoral qui stipule : « À compter du premier jour du sixième mois précédant le mois au cours duquel il doit être procédé à des élections générales, aucune campagne de promotion publicitaire des réalisations ou de la gestion d’une collectivité ne peut être organisée sur le territoire des collectivités intéressées par le scrutin ». 

Le délit est constitué car, 5 jours avant, le 25 mars, le Président a déclaré qu’il est candidat à sa propre succession. En clair, c’est le premier meeting électoral, à la gloire du candidat. 

Pire encore, il n’hésite pas à se projeter au-delà du mandat actuel ; son discours relève du programme électoral de la prochaine mandature. On aurait pu admettre une information ordinaire sur un travail fini mais, hélas, la route est toujours impraticable. Parler d’inauguration est très exagéré. 

L’implication du constructeur accentue le sentiment d’une promotion électorale du président-candidat. D’ailleurs, les flonflons terminés, le sujet de campagne électorale se poursuit en permanence avec la diffusion d’un film vidéo réalisé sur fonds publics de l’institution. L’orientation du contenu est à sens unique. 

Ce genre de manifestation conduit à l’intégration des dépenses dans le compte de campagne. On peut atteindre l’inéligibilité. Le candidat peut même finir au pénal pour détournement de fonds publics à son service exclusif. 

Saint Denis, le 31 mars 2021,
Le bureau de presse du PCR, 

Ary Yée Chong Tchi Kan