Actualités

Maurice Gironcel appelle à investir dans les collèges

Modification du Budget du Département

Manuel Marchal / 9 novembre 2017

Le Conseil départemental tenait hier une séance plénière. Une décision modificative du budget était à l’ordre du jour. Dans son intervention, Maurice Gironcel a appelé le Département à investir dans la construction de collèges.

JPEG - 62 ko

Lors de la séance plénière d’hier, le Conseil départemental débattait d’une décision modifiant le budget. Parmi les ajustements effectués, celle sur les recettes d’investissement retenait l’attention. Le Département a en effet bénéficié d’un solde de recette du Programme opérationnel européen-FEDER pour la période 2007-2013 au titre « des travaux de réalisation de la galerie de Salazie » du chantier de basculement des eaux. Cette recette s’élève à 14,1 millions d’euros. Le Conseil départemental a donc décidé d’économiser 17 millions d’euros en emprunts.

Maurice Gironcel a rappelé que les besoins sont très importants à La Réunion en termes de collèges. Plusieurs communes sont concernées, notamment Sainte-Suzanne qui a déjà viabilisé un terrain à Bagatelle pour accueillir le futur établissement. Aussi le conseiller départemental de Sainte-Suzanne a souligné que les conditions sont favorables pour investir dans les collèges, car pour financer de telles réalisations, les conditions financières sont favorables. Les taux d’intérêts sont bas, « il n’a jamais été aussi bon marché d’emprunter », a dit en substance Maurice Gironcel. Si cette demande n’a pas été suivie d’effet hier, gageons qu’elle puisse l’être prochainement, compte tenu des besoins en la matière.

Par ailleurs, le conseiller départemental de Sainte-Suzanne est également intervenu au sujet d’une motion demandant la requalification des routes départementales desservant Salazie en routes nationales. Une telle mesure ferait passer cet axe sous la responsabilité de la Région, à charge à elle de financer les travaux de sécurisation.

Maurice Gironcel a demandé une réflexion globale sur ce sujet, afin de simplifier la gestion du réseau routier de La Réunion qui dépend de différents acteurs : communes, Département, Région. Comme il existe à La Réunion un Office de l’eau, pourquoi ne pas créer un Office des routes ? Ceci permettra d’avoir un seul interlocuteur pour régler tous les problèmes relatifs au réseau routier.

M.M.