Actualités

Maurice Gironcel et Michèle Caniguy passent le relais à René Sotaca et Julie Aroubani

Elections départementales dans le canton 4 (Sainte-Suzanne, Cambuston, Petit-Bazar)

Manuel Marchal / 3 mai 2021

Hier à Quartier Français, René Sotaca, Julie Aroubani, Bernard Batou et Nityakali Canevy, ont rencontré la presse en compagnie de Maurice Gironcel et Michèle Caniguy, élus conseillers départementaux du canton de Sainte-Suzanne/Cambuston/Petit-Bazar en 2015. Maurice Gironcel a démissionné en 2019 afin que René Sotaca assume la responsabilité de conseiller départemental, Michèle Caniguy a décidé de ne pas être candidate à un nouveau mandat. A ce sujet, Maurice Gironcel a souligné l’importance du partage des responsabilités.

JPEG - 44.9 ko
Maurice Gironcel et Michèle Caniguy faisaient partie des premiers conseillers départementaux élus à La Réunion en 2015.

Michèle Caniguy, conseillère départementale sortante, apporte son soutien à la nouvelle équipe soutenue par le PCR. Elue depuis 10 ans dans l’assemblée, elle y a travaillé « avec acharnement ». « J’ai donné beaucoup de mon temps pour les dossiers de La Réunion et pour mon canton », précise-t-elle. Elle a pu voit avec satisfaction la réalisation du rond-point de Cambuston. « Je reste militante engagée », souligne-t-elle. La conseillère départementale est contente de passer la main à deux jeunes femmes qu’elle connaît : « Ce sont deux femmes remplies de conviction, je peux partir le coeur serein. Le combat sera bien mené par cette nouvelle génération ».

Action sociale et innovation

Maurice Gironcel souligne les idées concrètes mises en avant lors des différentes interventions.
Il rappelle le choix de la jeunesse, du partage de responsabilités et du travail en équipe en passant le relais à son camarade René Sotaca depuis 2019.
« C’est la continuité d’un projet engagé dans l’action sociale, dans des dispositifs innovants », souligne le maire de Sainte-Suzanne. C’est par exemple le taxi social. Ce fut aussi l’accompagnement des agriculteurs pendant le confinement. Ainsi fut créé le premier marché de producteur dans ce cadre, il eut lieu à Quartier-Français. Le permis de conduire social est une aide qui permet à des jeunes de mieux s’insérer professionnellement.
Maurice Gironcel a également rendu hommage à Bruny Payet qui fut un acteur décisif de la bataille menée en 1955 pour sauver l’usine de Quartier Français.
« Militant engagé, fier d’être communiste », il rappelle l’importance du projet réunionnais, qui se concrétisa dans le CRADS en 1945 qui déboucha sur la fin du statut colonial le 19 mars 1946, idée venue des peuples d’outre-mer, rappelle Maurice Gironcel. « Cette idée du projet commun se manifeste au travers de ce passage de relais. Ce travail en commun, il faut le poursuivre avec cette équipe, accompagnée par Michèle Caniguy ».

Solidarité avec les travailleurs

Soulignant que la crise sanitaire aggrave la crise sociale, Maurice Gironcel met en garde à ce que les travailleurs ne soient pas ceux qui paient le prix de cette situation.
Maurice Gironcel a également mis en évidence le soutien du Département à la politique énergétique, notamment au travers de sa collaboration avec le SIDELEC. Il conclut en rappelant le soutien du PCR aux candidats de « L’humain au coeur de nos actions », et en appelant à la mobilisation la plus large pour le scrutin du 20 juin prochain.