Actualités

Maurice Gironcel : « marquer des points pour faire élire Julie députée »

Recontre populaire de Saint-Paul

Manuel Marchal / 8 avril 2019

JPEG - 71.5 ko

Maurice Gironcel est revenu sur une des raisons du succès remporté par Ian Brossat, tête de liste PCF, lors du débat télévisé sur les Européennes de jeudi dernier : « il est parti des préoccupations de la population ».

C’est également la responsabilité des communistes à La Réunion, car les inégalités sont encore plus criantes qu’en France. D’où l’importance du mot d’ordre : « à nous de dire ce qui est bon pour nous : plus de responsabilité pour plus d’autonomie ». Cela signifie notamment l’autonomie fiscale, pour une fiscalité adaptée à la situation des Réunionnais.

Le secrétaire général du PCR souligne que l’autonomie énergétique est possible. C’est ce que montre Sainte-Suzanne actuellement, et encore plus demain. Avec la mise en service de nouvelles éoliennes, la commune produira de l’électricité à partir des énergies renouvelables pour 45.000 personnes, alors qu’elle compte une population de 24.000 habitants. C’est le résultat de plusieurs années de luttes, marquées par l’inauguration par Paul Vergès de la première école à énergie positive.

Maurice Gironcel a aussi rappelé le contexte social dramatique de notre île, avec 39 % de la population active qui n’a pas de travail. Les possibilités d’emploi sont pourtant énormes dans l’environnement et la santé, précise-t-il.
Cette campagne est donc le moment de « faire avancer nos idées. Nous marquerons des points pour que Julie soit élue députée ».