Actualités

Maya Césari et Marie-Pierre Hoarau : le lien avec l’Alliance de Paul Vergès

Présentation de la liste Nouvel Avenir de La Réunion conduite par Ericka Bareigts

Manuel Marchal / 12 mai 2021

Nouvel Avenir pour La Réunion, la liste conduite par Ericka Bareigts aux régionales, compte deux personnes qui ont déjà participé à la direction de la Région Réunion. Maya Césari et Marie-Pierre Hoarau étaient deux élues de l’Alliance, majorité du Conseil régional présidé par Paul Vergès entre 2004 et 2010. Elles étaient présentes hier 11 mai au Parc des expositions de Saint-Denis à l’occasion de la présentation de la liste.

JPEG - 60.7 ko
JPEG - 47.2 ko

Maya Césari est maître de conférence à l’Université dans le domaine de la santé et engagée dans l’action sociale par sa participation à des associations. Maya Césari faisait partie de l’équipe de l’Alliance qui constitua la majorité régionale en 2004 sous la présidence de Paul Vergès : « nous avons fait un travail formidable de 2004 à 2010 pour de grands projets dans des domaines comme les énergies renouvelables, l’aménagement du territoire, la formation, la création de lycées.
Elle fut ensuite membre du principal groupe d’opposition entre 2010 et 2015 à la Région et pensait alors mettre un terme à son engagement politique. Mais elle fut confrontée à la maladie pendant 2 ans, jusqu’à début 2021. Cette lutte contre la maladie lui a donné une énergie lui permettant de repartir au combat.
Elle souhaite relier le monde des chercheurs au monde du développement économique et celui des associations. Depuis 2010, la Région a l’autorité de gestion des fonds européens, il faut être responsable, visionnaire pour utiliser ces fonds au service du développement de La Réunion.
« Tout Réunionnais peut être source d’innovation, d’emploi », souligne-t-elle en saluant la volonté d’impliquer la jeunesse dans les décisions.

« Mes camarades de coeur sont les camarades du Parti communiste »

JPEG - 47.2 ko

Marie-Pierre Hoarau rappelle qu’elle a eu la chance de travailler dès 18 ans en tant qu’institutrice. Elle s’engagea dans une carrière d’enseignante, tout en militant : « Mes camarades de coeur sont les camarades du Parti communiste », souligne-t-elle.
Elue régionale de 2004 à 2010, « sur la liste de l’Alliance du regretté visionnaire Paul Vergès ». Elle lui rend hommage pour la confiance qu’il lui a montré, ce qui lui permit de participer à l’avancée de grandes causes dans l’aménagement du territoire notamment, avec en particulier le travail préparatoire à l’inscription du Parc national à l’UNESCO… une dynamique à redémarrer, dit-elle en substance.
Elle a répondu à l’appel de Génération-s pour rejoindre Ericka Bareigts, « pour remettre notre île sur le rails d’un développement durable et solidaire. Il est urgent d’agir, les Réunionnais ont beaucoup trop attendu », conclut-elle.