Actualités

Nicole Cadarsi et Jean-Yves Refesse : « domoun i viv en réyoné, èk réyoné po réyoné »

Elections départementales à Saint-Paul

Manuel Marchal / 7 mai 2021

Après Johnathan Bima et Cinthya Clain-Gaillac, candidats du PCR dans le canton de Saint-Paul 1, présentation d’un autre binôme fier de porter les couleurs du Parti communiste réunionnais dans la campagne des élections départementales : Nicole Cadarsi et Jean-Yves Refesse, candidats dans le canton de Saint-Paul 3 avec comme remplaçants Lynda Arne et Gary Basile.

JPEG - 58.5 ko

Avec comme candidats Nicole Cadarsi et Jean-Yves Refesse, et comme remplaçants Lynda Arne et Gary Basile, le Parti communiste sera présent aux élections départementales dans le 3e canton de Saint-Paul.
Ils se présentent comme une équipe de quatre personnes inconnues en politique, avec beaucoup de projets. Ces candidats sont connus pour leur investissement bénévole au service d’associations dans le sport, la culture, la solidarité et le partage : « domoun i viv en réyoné, èk réyoné po réyoné ».

Nicole Cadarsi, Jean-Yves Refesse Lynda Arne et Gary Basile appellent au rassemblement pour un avenir meilleur. C’est une nouvelle preuve de l’engagement de Réunionnais pour faire progresser la justice sociale et l’égalité dans notre pays.

Pour le PCR, ce canton est particulier. C’est en effet ici que fut élu en 1967 un des cinq premiers conseillers généraux du PCR, c’était Evenor Lucas, ancien maire de Saint-Paul chassé par la fraude électorale couverte par le pouvoir en 1958. Aux côtés d’Evenor Lucas, de Bruny Payet et de Jean-Baptiste Ponama élus aussi à Saint-Paul, le PCR comptait en 1967 deux autres conseillers généraux : Paul Vergès et Elie Hoarau élus à Saint-Pierre.

Ses succès électoraux étaient dus à un relâchement de la fraude électorale, ils préparaient le retour des communistes aux directions des municipalités de La Possession et du Port en 1971. Ce fut d’ailleurs à Saint-Paul où le PCR remporta les 3 sièges de conseillers généraux à pourvoir en 1967 que fut organisé cette année-là le second congrès du Parti communiste réunionnais.

Tout comme Johnathan Bima et Cinthya Clain-Gaillac, Nicole Cadarsi et Jean-Yves Refesse ont décidé de faire figurer un seul logo sur leurs affiches : celui du Parti communiste réunionnais.

M.M.