Actualités

PCR : « Projet de Budget : les plus fragiles paieront le plus »

Communiqué du Parti communiste réunionnais

Parti Communiste Réunionnais / 28 août 2018

Dans un communiqué diffusé hier, le PCR tire les enseignements des annonces du Premier ministre sur le projet de loi de Budget. Ce sont des mesures qui font encore plus payer les plus démunis et qui vont donc appauvrir La Réunion.

JPEG - 91.6 ko
Photo Toniox.

« Le Premier ministre a annoncé hier dans « le Journal du Dimanche » les grandes orientations du projet de loi sur le Budget 2019.

Les allocations logement, familiales et les retraites vont de nouveau être la cible de l’austérité. Le chef du gouvernement a en effet annoncé qu’elles ne seront augmentées que de 0,3 % en 2019, et 0,3 % en 2020. C’est donc un quasi-gel de ces prestations sociales.

Ce sont de nouvelles mesures qui vont faire payer aux plus fragiles le plus lourdement le prix de la crise, car dans le même temps, l’État se prive de milliards d’euros provenant des plus nantis en diminuant leurs impôts.

Pour le PCR, c’est une politique qui ne pourra qu’appauvrir les Réunionnais. Ce sont parmi les retraités que se trouvent une grande partie des personnes vivant sous le seuil de pauvreté, en raison d’un système de retraite qui les condamne à des pensions trop faibles.

Le quasi-gel des pensions aura des conséquences accentuées par un coût de la vie plus élevé qu’en France, alors que le calcul du montant des prestations sociales est calculé en fonction de la situation de la France, qui n’est pas celle de La Réunion.

Le PCR propose une autre politique. C’est tout d’abord de déterminer l’écart du coût de la vie entre La Réunion et la France et d’appliquer ensuite ce différentiel à tous les salaires ainsi qu’aux prestations sociales. A cela s’ajoute une nécessaire revalorisation des pensions de retraite, afin qu’aucun de nos aînés ne soit contraint de vivre sous le seuil de pauvreté. »