Actualités

Première école d’ingénieurs ‘Pôle d’Excellence’ en Guadeloupe avec le soutien de l’Europe

Plan de relance COVID : 135 millions d’euros pour la Guadeloupe

Témoignages.re / 15 juin 2021

Politique de cohésion de l’UE : près de 368 millions d’euros pour la France pour faire face à l’impact social et économique de la crise du coronavirus. Les régions Bourgogne-Franche Comté, Hauts de France et Guadeloupe sont concernées.

JPEG - 80.8 ko

La Commission a approuvé la modification de cinq programmes opérationnels (POs) du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) et du Fonds Social Européen (FSE) pour la France et la Slovaquie dans le cadre de REACT-EU, les augmentant d’un total de plus de 453 millions d’euros. Ces amendements aux POs aideront à combattre les effets de la pandémie de coronavirus, à poser les bases d’une reprise verte et numérique et à soutenir les plus vulnérables de notre société.

En France, la modification des PO ‘Bourgogne’, ‘Franche-Comté et Massif du Jura’ et ‘Nord-Pas de Calais’ apportera au total 233,2 millions d’euros pour le fonds de roulement et les investissements dans les petites et moyennes entreprises (PME), la formation des demandeurs d’emploi, le renforcement de la santé secteur et l’économie numérique, alors qu’en Guadeloupe, 134,7 millions d’euros supplémentaires permettront à la région de rénover et d’équiper les hôpitaux et les établissements de santé, d’accorder des prêts à taux zéro aux PME et de construire la première école d’ingénieurs des Caraïbes classée ‘Pôle d’Excellence’. Le financement aidera également à établir un Internet sans fil au niveau territorial sur tout l’archipel, à étendre des infrastructures pour la gestion de l’eau et des déchets, ainsi qu’à développer des infrastructures portuaires.

En Slovaquie, l’amendement du PO ‘Administration publique efficace’ ajoutera 85,3 millions d’euros supplémentaires pour indemniser 62 000 médecins, infirmières et autres travailleurs de première ligne pour leur surcroit de travail pendant la pandémie.

REACT-EU fait partie de NextGenerationEU et fournit 50,6 milliards d’euros de financement supplémentaire (en prix courants) au cours de 2021 et 2022 aux programmes de la politique de cohésion.