Actualités

Propositions pour refonder la politique commerciale européenne

Collectif national Stop CETA – Mercosur

Témoignages.re / 26 novembre 2020

La pandémie de Covid-19 a mis en lumière les dangers que génèrent la mondialisation néolibérale et productiviste sur nos système de santé et notre avenir : le temps est venu de refonder la politique commerciale européenne.

Plus de 80 organisations de la société civile européenne, parmi lesquelles, en France, le collectif national Stop CETA/Mercosur, l’Aitec, Les Amis de la Terre, Attac France, Bloom, le CADTM, le CCFD-Terre Solidaire, la Confédération Paysanne, la Fédération Artisans du Monde, France Nature Environnement, Sherpa, l’Union Syndicale Solidaires, etc.0 sont signataires d’une prise de position qui explicite trois des principes autour desquels la politique commerciale européenne doit être refondée :

  • Stopper le cours actuel de l’organisation du commerce et des investissements ;
  • Mettre fin aux privilèges des multinationales et à leur impunité ;
  • Favoriser la coopération et la relocalisation écologique et sociale au lieu de la compétition et la mondialisation néolibérales

Chacun de ces principes est explicité par plusieurs propositions qui montrent combien une autre politique commerciale est possible.

Cette contribution a été soumise à la Commission européenne, dans le cadre de la consultation publique et de l’examen de sa propre orientation en matière de commerce qu’elle a organisée cette année : la Commission doit présenter une communication sur le résultat de cette consultation d’ici à la fin de l’année. Cette contribution de la société civile (à télécharger ici) a également été transmise au gouvernement et aux parlementaires français.

Elle montre qu’il existe une voie alternative à la volonté de la Commission européenne de continuer à négocier de nouveaux accords de libéralisation du commerce et de l’investissement (Australie, Nouvelle-Zélande, Chine, etc) et de ne modifier qu’à la marge sa doctrine commerciale.