Actualités

Rassemblement et renouvellement à Saint-Denis

La liste d’union conduite par Ericka Bareigts

Manuel Marchal / 8 janvier 2020

Confirmation du rassemblement et renouvellement : à Saint-Denis, c’est la réponse apportée aux demandes de la population qui s’étaient fortement exprimées à travers le mouvement des gilets jaunes. Après deux mandats successifs, le maire sortant Gilbert Annette passera le relais à Ericka Bareigts qui conduira la liste d’union lors des municipales de mars prochain. Au sein de ce rassemblement et de ce renouvellement à Saint-Denis, le PCR sera conduit par Julie Pontalba et apportera sa contribution à la recherche de solutions aux problèmes de la population dans le domaine de la lutte contre la pauvreté.

JPEG - 94 ko
Hary Gustave (PLR), Julie Pontalba (PCR) et Jean-Pierre Marchau (EELV) aux côtés de Gilbert Annette, maire PS sortant, et d’Ericka Bareigts (tête de liste PS).

Hier à la salle Mazaka à Sainte-Clotilde, plusieurs centaines de personnes étaient présentes pour participer à la présentation de la tête de liste de la majorité municipale sortante. Rappelons que cette liste rassemble outre le PS, le PCR, Europe Ecologie les Verts et PLR. Les représentants de ces différentes organisations politiques étaient assis aux côtés de Gilbert Annette, le maire sortant, et d’Ericka Bareigts, qui conduira la liste.
En effet, après plusieurs mandats comme maire de Saint-Denis, notamment sans interruption depuis 2008, Gilbert Annette a décidé de passer la main à une nouvelle génération. Cette nouvelle équipe poursuivra ce qui a été déjà fait au cours de ces deux derniers mandats.

Une réponse aux gilets jaunes

Gilbert Annette a fait le bilan de ces deux derniers mandats, soulignant que sur 20 engagements, 18 ont été réalisés. Il a également constaté que « la démocratie s’essouffle, nous avons entendu l’expression d’un besoin du renouvellement de la classe politique pour offrir à d’autres citoyens la possibilité d’exercer leurs talents ». « Toutes les conditions sont réunies pour un renouvellement à Saint-Denis, j’ai décidé de passer la main à la tête de la Mairie ». Indiquant qu’il restera dans l’équipe, Gilbert Annette explique que très vite « une hypothèse a émergé », la candidature en tant que tête de liste d’Ericka Bareigts « pour diriger le combat ». Un choix justifié notamment par l’expérience de la députée, qui fut également présidente de la CINOR et ministre.
Philippe Naillet, premier secrétaire de la Fédération PS de La Réunion a ensuite salué les responsables politiques d’autres partis présents : Julie Pontalba, Ary Yée Chong Tchi Kan et les militants du PCR, Hary Gustave de PLR et Jean-Pierre Marchau d’Europe Ecologie les Verts.
« Saint-Denis rassemble les forces de progrès, dans cette période si particulière, chacun a su faire preuve d’un état d’esprit ». « Au-delà de nos organisations politiques, nous portons des combats : la lutte contre les inégalités et le défi écologique », poursuit l’adjoint au maire de Saint-Denis, « notre responsabilité est de transmettre un pays qui ne soit pas défiguré ».

« Quand on passe le relais, l’équipe gagne »

Enfin, il a évoqué la rumeur d’une candidature de Didier Robert aux municipales à Saint-Denis : « il se pourrait que le président de la Région soit candidat, nous l’attendons de pied ferme. Nous irons dans tous les appartements, toutes les maisons, pour parler de son bilan à la Région. S’il fuit la Région aujourd’hui, c’est à cause de son bilan, son boulet, mais nous ne voulons pas d’un boulet à Saint-Denis ».
Ericka Bareigts a ensuite conclu la réunion : « nous avons la chance de réaliser ce que la population souhaite. Elle a exprimé son désir de renouvellement, nous sommes capables de passer le relais car le monde change, nous vivons la réalisation de la transmission car c’est possible de faire de la politique à 20 ans, à 30 ans ». « Quand on passe le relais, l’équipe gagne », souligne-t-elle.
Après avoir rendu hommage à Françoise Mollard qui lui a expliqué comment faire campagne à la rencontre de la population, la tête de liste a donné quelques éléments du programme visant à faire de Saint-Denis « une ville solidaire, bienveillante, décomplexée et riche » au travers d’un renouvellement sans renier ce qui a été fait.

La lutte contre la pauvreté responsabilité du PCR

Il s’agit tout d’abord d’une démocratie participative « de haut niveau » avec la consultation des citoyens sur tous les projets. C’est aussi la promotion d’une jeunesse « fabuleuse » avec des mesures pour favoriser son insertion économique. Dans l’environnement, c’est l’engagement à planter de nombreux arbres, d’ouvrir des jardins partagés « qui permettent de manger ce que l’on produit », ainsi que l’extension du bus gratuit pour les moins de 26 ans à Saint-Denis.
Ericka Bareigts a également rappelé la responsabilité confiée à Julie Pontalba dans l’animation de la lutte contre la pauvreté dans cette commune de près de 150.000 habitants. Julie Pontalba était accompagnée d’une délégation de plusieurs camarades, ce qui rappelait l’engagement du PCR à contribuer à la victoire du rassemblement et du renouvellement à Saint-Denis.

M.M.