Actualités

Régionales et départementales 2021 à La Réunion : bilan du premier tour

Situation sociale et scrutins hors-norme à La Réunion

Manuel Marchal / 21 juin 2021

Dans des scrutins marqués par une abstention record, des résultats encourageants sont enregistrés pour les forces de progrès soutenues par le PCR.

JPEG - 77.9 ko

Le premier tour des élections régionales et départementales à La Réunion a tout d’abord été marqué par un record d’abstention. Moins de 37 % des électeurs se sont déplacés pour les régionales. Au mieux, la participation s’est située aux alentours de 50 % dans certaines communes. Cette situation est extrêmement inquiétante pour la démocratie. Rappelons en effet que certains politiciens conservateurs affirment que les syndicats ne sont pas représentatifs, sur la base des taux de participation aux élections professionnelles. Or, lors des élections professionnelles des planteurs de cannes qui se sont tenues au début du mois, le taux de participation était proche de 50 %, soit 14 points de plus que le premier tour des régionales… la question de la représentativité est posée, et par là même celle de la légitimité du résultats aux yeux d’une majorité qui refuse de prendre part aux élections si d’ici dimanche prochain la barre n’est pas sérieusement redressée.
Cela n’est pas impossible. Il suffit de constater qu’en Kanaky Nouvelle Calédonie, la dernière consultation d’autodétermination a enregistré un taux de participation de plus de 80 %, parce que les personnes inscrites sur la liste électorale ont conscience de l’importance d’un scrutin qui engage leur avenir. Un redressement est donc possible, d’autant plus que cette semaine, les restrictions liées au coronavirus sont moins importantes que durant la campagne du premier tour.

Régionales : l’union peut gagner dimanche

Dans ce contexte, c’est la liste conduite par le président sortant de la Région qui arrive en tête. Par rapport au scrutin précédent, Didier Robert perd 10 points, et ne peut pas compter sur des ralliements en provenance d’autres listes. Il n’a donc aucune réserve de voix en dehors des abstentionnistes du premier tour.
Arrivent en 2e et 3e position les listes conduites par Huguette Bello et Ericka Bareigts, avec respectivement 21 % et 19 %. Des discussions ont déjà commencé pour la fusion, à laquelle participe la liste conduite par Patrick Lebreton, crédité de plus de 7 %. Les forces de progrès rassemblées sont donc largement devant, avec une dynamique d’union qui peut aboutir à leur victoire dimanche prochain.

Départementales : succès possibles au Port et à Sainte-Suzanne Cambuston

Aux départementales, les candidats soutenus par le PCR sont arrivés en tête dans 2 cantons. Au Port, l’ancien maire Jean-Yves Langenier et Isabelle Erudel ont devancé tous les autres binômes, avec près de 30 % des suffrages. Les candidats soutenus par la Mairie sont arrivés en seconde position.
A Sainte-Suzanne-Cambuston, Julie Aroubi et René Sotaca arrivent en tête d’un premier tour qui mettait aux prises 9 candidatures. Ils sont les mieux placés pour l’emporter dimanche. René Sotaca a su défendre son bilan et, avec ses colistiers, présenté un programme proche des attentes de la population. Un grand pas a donc été franchi. Ces deux scrutins peuvent permettre au PCR de doubler sa représentation au Conseil départemental, ils constituent donc une priorité pour le Parti communiste réunionnais.
A Saint-Paul, les trois binômes soutenus par le PCR ont confirmé l’ancrage du parti dans la grande commune de l’Ouest. Ces trois candidatures communistes ont été bien accueillies par la population.
3 cantons ne seront pas concernés par un second tour dimanche prochain. A La Petite-Ile et à Saint-Joseph, les binômes comprenant le maire ou soutenus par lui ont dépassé les 70 %, avec un taux de participation suffisant pour regrouper plus de 25 % des inscrits.
A l’Etang-Salé, c’est la surprise avec la défaite dès le premier tour du maire, Jean-Claude Lacouture. Il est battu par le maire des Avirons, associé à une opposante à Jean-Claude Lacouture.

M.M.



Un message, un commentaire ?

Signaler un abus



Messages






  • BJR,
    Pour le vote de dimanche dernier je n’ai reçu aucune profession de foi par courrier ...je ne suis pas la seule sur saint denis/ sainte Clotilde/ La Bretagne...En revanche j’ai reçu sur mon téléphone en liste ROUGE des messages de " Engagés"...que je ne peux même pas bloquer
    La Préfecture est injoignable et la Mairie ne semble pas disposée à faire remonter l’information...

    En métropole les opérateurs ont été convoqués : ici on fait comme si le problème n’existait pas... Si DD Passe je crois qu’il faudra aller demander l’annulation des élections avec toutes ces malversations...

    Article
    Un message, un commentaire ?