Actualités

Régionales : Rassemblement des forces de progrès pour la victoire au second tour

Huguette Bello conduira une liste d’union aux côtés d’Ericka Bareigts et de Patrick Lebreton avec le soutien du PCR

Manuel Marchal / 22 juin 2021

Au lendemain du premier tour des régionales, les trois listes des forces de progrès susceptibles de se maintenir au second tour ont fusionné. Huguette Bello conduira donc une liste d’union aux côtés d’Ericka Bareigts et de Patrick Lebreton. Le Parti communiste réunionnais fait partie de l’union et siégera donc de nouveau à la Région Réunion.

JPEG - 54.3 ko

Dès le lendemain du premier tour des régionales, les listes conduites par Huguette Bello, par Ericka Bareigts (Nouvel Avenir de La Réunion) et de Patrick Lebreton (La Réunion des territoires) ont annoncé hier leur fusion pour le second tour des élections régionales. L’union sera conduite par Huguette Bello, dont la liste était arrivée en seconde position aux régionales avec 20,74 % des suffrages, devançant de 5000 voix Nouvel Avenir de La Réunion (18,48 %), tandis que La Réunion des Territoires était créditée de 7,78 %.
Les discussions ont commencé dès le résultat du premier tour connu. Elles ont été facilitées par tout le travail mené l’an dernier par les différentes composantes de l’union. Il était question à l’époque de travailler à un projet commun porté par un rassemblement. Plusieurs semaines de rencontres n’avaient pas permis de s’entendre pour une liste unique au premier tour. Les forces de progrès étaient donc réparties en 4 listes conduites respectivement par Huguette Bello, Ericka Bareigts, Patrick Lebreton et Olivier Hoarau.

Fusion de toutes les listes des forces de progrès qualifiées

Malgré un fort taux d’abstention sensé favoriser le sortant, Didier Robert a accusé une perte de 10 points par rapport au scrutin de 2015. De plus, à la différence des régionales de 2015, le président sortant ne peut compter sur aucun ralliement pour renforcer sa liste dans la perspective du second tour. Avec 31 % des suffrages et sans réserve de voix mis à part aller à la pêche aux abstentionnistes, le courant de Didier Robert est minoritaire à La Réunion. Le premier tour des régionales confirme en effet que ce sont les forces de progrès qui sont majoritaires à La Réunion.
Il est à noter que pour ces listes, l’objectif commun restait de changer la direction de la Région Réunion. Le seul adversaire était donc le président sortant, le premier tour était alors considéré comme une primaire pour déterminer qui allait représenter la tête de liste au rassemblement qui devait s’opérer au second tour. Ce code de bonne conduite a été respecté, car les discussions entamées l’année dernière ont donc repris le soir du premier tour des régionales et elles étaient suffisamment avancées pour que l’entente sur l’essentiel soit possible rapidement : hier à 15 heures, Huguette Bello, Ericka Bareigts et Patrick Lebreton ont annoncé à la presse la fusion de leurs listes.

JPEG - 31.1 ko

Convergence des programmes

Toutes les listes des forces de progrès susceptibles de se maintenir ou de fusionner pour le second tour ont donc décidé de s’unir. Cette union pour l’essentiel répond à une revendication de la population : s’entendre sur l’essentiel pour sortir La Réunion de la crise sociale, économique et politique. La lecture des différents programmes souligne d’ailleurs des convergences sur des secteurs essentiels tels que la formation, l’énergie, les transports, et l’aménagement du territoire. Le programme de Huguette Bello propose d’ailleurs de soutenir le développement de réseaux ferrés dans les communautés d’agglomération du Sud et du Nord-Est, ainsi que la construction d’un nouveau pont sur la rivière des Galets à mi-pente, ce qui donnera la possibilité de prolonger vers le Nord l’axe structurant de la route des Tamarins.
Désormais, les choses sont très claires, et la dynamique est du côté des forces de progrès.

M.M.



Un message, un commentaire ?

Signaler un abus



Messages






  • Le rassemblement derrière madame Bello ne doit pas concerner seulement les gens qui se situent à gauche. mais également tous les réunionnais , qu’ils soient de droite ou sans étiquettes , ou qu’ils soient créoles ou zoreils mais qui ne sont pas satisfaits de la gestion de la Région Réunion depuis une dizaine d’année .
    La gestion des affaires publiques ne relève pas toujours des orientations politiques , elle exige aussi des qualités humaines exceptionnelles, une grande intelligence et une grande capacité de discerner ce qui est bien ou mauvais pour tous, une grande capacité de voir l’avenir et de modifier les programmes prévus pour éviter les catastrophes et pour les gérer au mieux lorsqu’elles surviennent .

    Pour présider une Région comme celle de la Réunion qui a beaucoup d’avantages mais qui bat tous les records négatifs,40% de la population au dessus du seuil de pauvreté , 50% des jeunes au chômage , et plus de 30%de la population active au chômage , où le nombre de mal logé est comparable à celui des pays pauvres en voie de développement alors que notre pays, la France, est le 6eme pays le plus riche du monde , il faut une personne qui se démarque particulièrement par rapport aux autres , qui ait un charisme exceptionnel reconnu non seulement à la Réunion mais aussi en France et dans le monde , bref il faut une personne exceptionnelle , mais hélas il faut bien l’admettre cette personne n’est pas Didier Robert déjà condamné en première instance par la justice pénale , mais c’est plutôt madame Huguette Bello qui mérite depuis longtemps d’être décorée officiellement de la médaille de la légion d’honneur .

    Si c’était le cas Didier Robert, il aurait mobilisé les 65% d’abstentionnistes et il aurait été élu dès le premier tour . je suis époustouflé de l’entendre dire que ce rassemblement de gauche n’a aucune valeur , qu’il n’est qu’une façade, que la fusion des listes de progrès n’est que confusion . Il oublie que depuis longtemps en France mais aussi ailleurs dans le monde les élections aux plus hautes responsabilités passent d’abord par une primaire qui permet à chaque tendance de mesurer ses propres forces et de déterminer celle ou celui qui sera le mieux placé pour les rassembler tous dans une union derrière un programme commun.
    Ce mépris que le président sortant affiche à l’égard du rassemblement de ses adversaires n’est pas digne d’un leader politique et sera récompensé dimanche prochain par un grand coup de pied républicain au derrière , qui lui sera donné par les supporters de la liste d’union conduite par madame Bello , mais aussi par une grande majorité des abstentionnistes
    sans étiquettes du premier tour premier tour qui veulent à la tête de la région une personne exceptionnelle capable de rassembler mais aussi de sortir notre région de la situation catastrophique dans laquelle elle se trouve actuellement .

    la Région Réunion a déjà eu des grands présidents et certains resteront encore longtemps dans la mémoires des réunionnais ; c’est le cas du docteur Pierre Lagourgue , de Margie Sudre ,et de Paul Verges qui ont porté très haut en France et dans le monde la valeur de la Réunion et des des réunionnais .Mais je pense que depuis quelques années Didier Robert a fait de nous la risée du monde entier . Il est temps que nous choisissons quelqu’un d’autre qui a déjà le prestige et la trempe nécessaire pour nous hisser vers le sommet et faire de notre petit bout de terre un exemple pour l’humanité toute entière , un modèle de vivre ensemble fraternellement dans la joie , l’amour et la paix .

    Cette personne est aujourd’hui Huguette Bello, l’héroïne des femmes de la Réunion qui a gravi tous les échelons de l’échelle politique avec une régularité sans faille et qui sera certainement dimanche soir l’héroïne de tous les réunionnais .
    je suis convaincu qu’elle sera élue dimanche prochain et qu’elle entrera dans l’histoire de la Réunion et siègera au panthéon des grands hommes de notre île . Mais je ne peux pas cacher mon admiration pour madame Vanessa Miranville qui si elle continue de progresser sera certainement digne de la remplacer lorsqu’elle jugera que le temps sera arrivé de laisser sa place à quelqu’un d’autre.
    Vanessa Miranville a raison d’attendre son heure . Comme dit Corneille par la bouche du Cid : aux âmes bien nées la valeur n’attend pas le nombre des années , elle est courageuse et intelligente et il y a tant de choses à faire à la Réunion qu’elle ne doit pas regretter de n’avoir pas pu se présenter au 2eùme tour . Elle est courageuse et très intelligente et les 9,90% des suffrages qui se sont portés sur son nom pour le premier tour de ces élections régionales alors qu’elle encore jeune et encore mal connue de réunionnais sont déjà un excellent début et représentent le gage d’une très belle carrière politique future . Il y a tellement de chose à faire pour la Réunion qu’elle n’a rien à regretter . Chaque chose arrive à son temps. L’essentiel est quelle soit présente et prête à assumer ses responsabilité quand son tour de prendre la barre du bateau Réunion arrivera dans quelques années .

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • bonjour M. Maillot Lucay
    vous écrivez
    "il faut une personne qui se démarque particulièrement par rapport aux autres , qui ait un charisme exceptionnel reconnu non seulement à la Réunion mais aussi en France et dans le monde , bref il faut une personne exceptionnelle "

    Je me permet de rajouter , qu’il faut que cette personne soit entouré d’autres personnes, qui puissent travailler avec lui de concert..mettre en place ses décisions , mais aussi savoir conseiller et m^me contredire s’il le faut.En restant constructif , bien sur. Au Président ou à la Présidente, de savoir aussi écouter.
    C’est là,la principale difficulté.
    Pour en revenir à l’abstention : Oui la responsabilité de M.Robert est grande ; mais celle des 10 autres têtes de liste l’est tout autant. Si les électeurs ne se sont pas déplacés, c’est essentiellement, car il n’ont confiance dans aucun(e) de ces 11 têtes de liste.
    A la personne et à son équipe qui sera élue de me faire mentir. ce n’est qu’à ce prix , que les électeurs vont revenir

    enfin "grand Président" . d’accord pour Lagourde et Vergès. Beaucoup moins pour Margie Sudre
    Bye

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Si certains avaient encore un doute sur l’issue du scrutin de dimanche prochain pour le choix de la présidence de la Région Réunion entre Huguette Bello et Didier Robert , je pense que le débat qui s’est déroulé sur Réunion 1ere hier soir est venu lever ce doute .

    Pour moi il n’y a pas photos , c’est incontestablement Huguette Bello qui devrait être élue dimanche soir . Elle a démontré qu’elle connaissait bien toutes les compétences de la Région et qu’elle avait la capacité et l’intelligence nécessaire pour redresser la barre du bateau Réunionnais à la dérive depuis une dizaine d’années et au bord de la banqueroute avec un endettement trop élevé par rapport aux ressources des réunionnais et aux aides qui leur sont accordées par l’Etat français et par l’union européenne pour nos grands projets et pour les secteurs clés comme la formation , le logement , les transport , l’éducation ,la culture .

    Tandis que Didier Robert adoptait dès le début un ton arrogant et méprisant et se montrait agressif vis à vis de son adversaire et essayait de lui faire porter le chapeau de ses échecs notamment sur le retard pris par le chantier de la route du littoral et sur la construction des logement sociaux , nous avons pu constater que madame Bello gardait un calme olympien et démontrait avec justesse les mensonges et les insuffisances de la Gestion de Didier Robert depuis 2010 dans pratiquement tous les domaines de compétences régionales .

    Personne ne contestera le droit d’un maire d’accorder une subvention à une association, et on ne peut pas imputer à madame Bello les 89 recours des associations qui ont été déposés devant la justice pour la route du littoral .
    On ne peut pas accuser madame Bello d ’avoir perçu une indemnité de député pendant 5 ans sans avoir rien faut pour la Réunion . Le travail d’un député se fait dans un cadre national et il est évident que madame Bello a bien fait son travail, peut être mieux que d’autres, quand elle siégeait à l’assemblée nationale . Elle est intervenue pour faire avancer certains dossiers très importants qui concernaient tous les français mais aussi spécialement la Réunion . il y a des reportages télévisés qui le prouvent , mais chacun peut aller vérifier en consultant les archives des débats à l’assemblée nationale . Sur ce point Didier Robert ment effrontément, mais plus grave, il considère qu’il doit être grassement payé pour le travail qu’il faut en tant qu’élu et se donne le droit de prendre ce qu’il veut dans la caisse collective lorsqu’il estime qu’l est mal rémunéré pour ce qu’il fait. Il devrait savoir que la fonction d’élu n’est pas rémunérée mais qu’elle est indemnisée quand il s’agit d’exercer de grosses responsabilités , mais dans des conditions définies strictement par la loi .

    Didier Robert a eu beaucoup de mal à répondre à madame Bello sur les affaires qui l’ont déjà conduit à une condamnation du tribunal correctionnel ou qui sont en cours d’instruction . il se réfugie derrière la présomption d’innocence et invoque le droit à l’erreur ou le droit à la faute sans intention malveillante . Mais devons nous accepter cela ?
    Le droit a l’erreur ne peut pas lui donner le droit de se remplir les poches sur le dos des contribuables en s’accordant des indemnités importantes sur le budget des sociétés d’économie mixtes de la région ou encore de payer des salaires fictifs à des amis embauchés illégalement et en surnombre comme personnel de cabinet probablement au détriment de certains fonctionnaires titulaires mis au placard ou obligés de demander leur mutation ou détachement dans une autre collectivité ou dans les services de l’Etat .
    Moi qui ai souffert de telles pratiques dans ma carrière de fonctionnaire territorial , je dis merci à madame Bello de dénoncer ce genre de chose . Nous ne sommes plus au moyen âge ; à l’époque ou l’on jetait aux oubliettes les indésirables . Et même si une loi socialistes votée à l’époque de Mitterrand autorise les autorités territoriales à se débarrasser de ceux qui occupent des empois de direction pour les remplacer par des proches fidèles indéfectibles et prêt à tout faire pour leur maître ; les fonctionnaires et tous ceux qui travaillent pour l’Etat ou ses collectivités locales ont des droits et ceux ci doivent être respectés . Mais il semblerait que c’est cadet des soucis du président sortant et s’il est réélu certains agents paieront certainement le prix fort pour leur tiédeur à se ranger derrière lui sans réserve .

    Pour moi la présence de monsieur Robert Didier dans ces élections régionales , alors qu’il est déjà condamné pénalement à une inéligibilité pendant plusieurs années est une insulte à tous les réunionnais, à notre pays , et à toutes les démocraties . Il invoque la présomption d’innocence , le droit à l’erreur età la faute sans intentions malveillantes ;mais si sa liste est élue dimanche soir et que ses colistiers lui donnent le fauteuil de président de la Région Réunion , lorsque la cour d’appel va confirmer sa condamnation pénale , il n’y aura pas de nouvelles élections générales et il sera remplacé par un de ses colistiers pour ne pas dire l’un de ses complices dans ces actions frauduleuses , et rien ne changera pour les réunionnais qui continueront de subir les exactions, les passe droits et les abus de pouvoir pour ne pas dire les vols et les rapines .

    La collectivité régionale comme toutes les collectivités publiques ne peuvent pas être transformées en caverne d’Alibaba qui servent de refuge aux malfaiteurs qui font appel contre leur condamnation et leur permettent de continuer de plus belle leurs pratiques inacceptables . je pense que la loi devrait interdire à ceux qui ont déjà été condamnés .de se présenter aux élections politiques , mais les mettre en interdiction préventive de candidature , tant que la justice ne se sera pas prononcée définitivement sur leur cas .Dans les affaires criminelles civiles il existe bien une possibilité de détention préventive du suspect mis en examen, pour protéger ses victimes et la destruction des preuves .Pourquoi ne ferait on pas la mêmes chose pour protéger nos affaires publiques des prédateurs qui se cachent derrière la présomption d’innocence . je pense que lorsque des gens sont condamnées pour des délits ou crimes dans la gestion des affaires publiques on ne doit pas mettre en doute la sincérité et la probité de nos magistrats au profit des individus .
    Le but de la justice c’est bien sûr de défendre chaque personne mais aussi de défendre la collectivité, et si le principe selon lequel l’intérêt collectif doit primer sur l’intérêt particulier doit toujours être appliqué , on ne peut pas accepter que des gens condamnés utilise la procédure d’appel à leur condamnation pour se faire réélire et continuer d’agir illégalement impunément en attendant la fin de leur procès qui pourra prendre des dizaines d’années s’il vont jusqu’en cassation . Et à défaut de l’existence d’une loi précise sur ce plan , c’est au peuple de les empêcher de continuer de sévir en refusant de voter pour eux .

    Dimanche prochain, je pense que la sagesse des électeurs réunionnais , quelque soit leur appartenance politique , les amènera tous à voter pour Huguette Bello qui n’a jamais été condamnée par la justice plutôt que pour Didier Robert . Et j’espère qu’un de nos députés ou sénateurs de la Réunion ou d’ailleurs aura un jour le courage de faire voter ce que je propose : l’interdiction de se présenter aux élections pour ceux qui auront été condamnés à des peines d’inéligibilité en première instance tant que leur jugement ne sera pas devenu définitif .Il y aura certes une petite atteinte au principe de la présomption d’innocence , mais la collectivité sera protégée et lorsque la justice se sera trompée elle devra indemniser correctement le préjudice qu’elle aura causée . N’est ce pas monsieur Robert ???

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • La présomption d’innocence ne tient pas car il a reconnu les faits, sauf qu’il ne leur accorde pas les mêmes dégrés de gravité que le procureur et le tribunal. Il les place sur le compte des erreurs.
    Non ! Il est un ordonnateur de dépenses publiques. Il n’a pas le droit de s’octroyer des avantages. Même l’usage des voitures de fonction est remises en cause. Là, il s’agit de sommes importantes qu’il a votées, personnellement.
    S’il n’y avait pas dénonciation, cela aurait pu continuer à lui procurer de confortables revenus. C’est ça le fond de l’affaire.
    Il ne s’agit d’un crime de droit commun, c’est une personne qui a demandé d’être élue pour garantir les deniers publics.
    En reconnaissant dans un communiqué qu’il a pu faire des erreurs, il aurait dû conclure à sa démission.
    C’est la différence entre moralité et ignorance.
    On peut excuser l’ignorance mais pas l’entorse à la morale.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Les magistrats de la cour d’appel vous donneront probablement raison monsieur Tchong tchy Kan , mais dans combien de temps ?
    Le seule solution pour éviter que le prédateur continue de faire ce qu’il a fait en attendant que la cour statue sur con recours , il faut que le peuple se mobilise et l’empêche d’être réélu .

    Et s’il est réélu il faut demander au tribunal administratif d’annuler les élections pour erreur des électeurs sur la personne du candidat tête de liste et bien sur pour d’autres motifs d’annulation comme par exemple l’utilisation des équipements de la Région pour sa campagne électorale ou des actes de propagande mensongers comme l’inauguration d’un tronçon de route du littoral qui ne peut pas encore être mis en service , ce qui constitue non seulement un délit pour le code électoral , mais aussi une faute grave sur le plan administratif puisque cette inauguration juste avant l’ouverture de la campagne électorale réduit de plus d’une année la durée de garantie de bon achèvement de la route et permet aux constructeurs d’échapper à leur responsabilité si par malheur on constatait des problèmes graves après sa mise en circulation .

    Article
    Un message, un commentaire ?