Actualités

Régionales : Serge Hoareau soutient Ericka Bareigts

La candidate aux régionales en visite à la Petite-Ile

Témoignages.re / 24 avril 2021

Ericka Bareigts était hier en visite à la Petite-Ile où elle a reçu un nouveau soutien, celui de Serge Hoareau, maire de la commune et président de l’Association des maires de La Réunion.

JPEG - 69.5 ko

« Si je suis à ses côtés et que je visite avec elle plusieurs endroits de la commune, c’est un signe fort que j’adresse en direction de différentes personnes qui soutiennent Éricka Bareigts ; oui je suis à ses côtés », c’est en ces termes que Serge Hoareau, maire de la Petite-Ile et président de l’Association des maires de La Réunion a annoncé son soutien à la candidature d’Ericka Bareigts à la présidence de la Région Réunion lors d’une visite de la candidate hier dans sa commune.

La visite d’Ericka Bareigts à la Petite-Ile a commencé par la présentation du projet de bassins naturels à Grande Anse. « Ce sera une offre touristique et éducative majeure qui complétera les offres d’altitude de la commune. C’est ce modèle de tourisme vert et bleu, basé sur l’authenticité et notre culture que je défends pour La Réunion », explique la candidate aux régionales soutenue par le PCR.

Elle s’est ensuite rendue dans un atelier de production de palettes destinées à l’export. 3000 tonnes sont exportées chaque année. « Aujourd’hui, des personnes éloignées du travail sont ouvriers polyvalents de menuiserie. C’est une fierté que je retrouve ici, aussi dans le sud. Je rencontre une belle équipe, motivée qui redonne une seconde vie au bois de Cryptoméria, fourni par l’ONF », a souligné Ericka Bareigts.

Puis la visite s’est poursuivie par une rencontre avec des agriculteurs des Hauts. « Dans la situation actuelle qui est difficile, ces chefs d’entreprises doivent être soutenus. Ils sont aussi bien souvent dans le secteur du tourisme rural et sont aujourd’hui doublement pénalisés. Nous devons être à leurs côtés car sans agriculteurs, sans tourisme, nous ne pourrons pas avancer », a-t-elle expliqué.
Avant de quitter la Petite Ile, Ericka Bareigts était invité à échanger avec des femmes qui ont créé un atelier de tressage du bambou pour réaliser des paniers notamment.