Actualités

Virginie Gobalou Erambranpoullé condamne les violences électorales à Saint-Pierre

La tension monte à l’approche de la dernière semaine de campagne

Virginie Gobalou Erambranpoullé / 9 mars 2020

A une semaine du premier tour des élections municipales, la liste menée par Virginie Gobalou Erambranpoullé souhaite dénoncer les violences qui sévissent dans la ville à l’encontre de représentants politiques ou d’élus.

JPEG - 61.5 ko
Virginie Gobalou.

« En plus des événements qui se sont déroulés samedi soir à la Ligne Paradis que nous condamnons fermement, il y a quelques jours les pneus d’une de nos colistières ont été lacérés de multiple coup de couteau après que des publicités pour un meeting chez elle le lendemain ont été distribuées. 

La démocratie doit s’exprimer dans le calme et l’ordre, seuls garants d’un débat républicain apaisé !

Si nous condamnons ces violences contre des candidats aux élections, nous condamnons avec encore plus de force toutes les méthodes visant à faire pression sur le personnel communal ou sur nos concitoyens dans le but d’influencer leur vote. Ces pratiques ne sont pas dignes d’une démocratie !

C’est pourquoi nous invitons toutes nos concitoyennes et tous nos concitoyens, sans peur, à exprimer leur colère les 15 et 22 mars dans les urnes plutôt que par des pierres.
O lieu jet’ galet, coule zot bulletin dan l’urne ! »

Virginie Gobalou Erambranpoullé