Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Social

Une délégation de l’UNCCAS visite l’action sociale à La Réunion

jeudi 17 novembre 2022


Deux membres de L’union nationale des CCAS visitent, cette semaine, les innovations réunionnaises dans l’action sociale. Impulsée par Ericka Bareigts, Vice-Présidente de cette structure nationale, cette visite permet de présenter le travail social du Département effectué mais aussi d’aborder les besoins spécifiques locaux. Effectivement, les 24 CCAS départementaux doivent s’adapter aux particularités réunionnaises. Rencontres !


Si 1,5 Réunionnais sur 10, est pauvre monétairement, le chiffre double si on considère la pauvreté de privation. Effectivement, trois réunionnais sur 10 souffrent aujourd’hui de précarité monétaire et/ou de privation ne permettant pas de couvrir les dépenses considérées comme souhaitables, voire indispensable, pour avoir des conditions de vie acceptables. Ça s’appelle la pauvreté au sens de la privation matérielle et sociale. Ce cumul des pauvretés est cinq fois plus fréquent à La Réunion qu’en France métropolitaine et un peu plus qu’aux Antilles. 

« Véritable tête de réseau, l’UNCCAS a pour vocation de représenter, animer et accompagner les différents CCAS et CIAS aux niveaux départemental, régional, national et européen. Le président est Luc Carvounas. J’en suis vice-présidente et représentante des départements d’Outre-mer et j’ai tenu à ce que cette délégation vienne à La Réunion aujourd’hui pour réaliser l’ampleur du travail réalisé dans notre département ultra-marin et l’histoire réunionnaise des CCAS. L’action sociale est arrivée avec les « bons roses » de santé. Nous devons continuer à faire valoir ces spécificités », introduit Ericka Bareigts.

Depuis leur création, les 24 centres communaux d’actions sociales sont en première ligne pour répondre aux besoins urgents de la population la plus précaire. Avec l’Union Départementale des CCAS (UDCCAS), ces CCAS souhaitent aussi mettre en exergue leur travail de fond pour lutter quotidiennement contre les pauvretés et les exclusions. 

« Nous expérimentons, nous innovons en permanence pour diminuer les chiffres de pauvreté et de précarité sur notre île. Nous devons faire face à de l’illettrisme, à du chômage plus conséquent que sur le territoire métropolitain par exemple. Alors nous devons travailler autrement, nous devons inventer des solutions », explique David Belda, Conseiller départemental et vice-président du CCAS de Saint-Denis.

Étienne Fillol, chef de cabinet du président de l’UNCCAS et Laure Berthon, responsable des réseaux avec les DOM au sein de l’union nationale des CCAS sont à La Réunion pour visiter les 24 CCAS réunionnais, et leurs actions innovantes. 

« L’objectif de cette visite est de rencontrer les acteurs œuvrant à la solidarité et à l’accompagnement des plus démunis sur le territoire. Nous allons pouvoir promouvoir dans notre réseau ces innovations et ce travail incroyable qui est réalisé à La Réunion », introduit Étienne Fillol qui, en sa qualité d’élu en région parisienne, mesure bien le travail accompli et cela encore à effectuer. 

Avec un niveau de vie moyen de 730€/mois pour une personne seule et 14% de la population réunionnaise qui est concernée par la grande pauvreté, le travail à effectuer est encore intense et lourd de conséquences pour toutes ces familles qui vivent les privations quotidiennement. 

« Il est crucial que notre résilience en tant que territoire soit entendue par les instances nationales. Nous sommes trop souvent considérés comme des grands misérables. Nous demandons que les politiques sociales et territoriales tiennent compte de ces spécificités. Le gouvernement national peut nous accompagner et se faire le relais au mieux pour nous accompagner en mettant en place un système territorial équitable », continue David Belda. 

Au programme de ces visites : 

  • le chantier d’insertion de la MFIS pendant lequel une équipe de SDF et du quartier développent le « Jardin de la Fraternité » à Saint-Denis, 
  • « chez Pépé » ou comment un prêt solidaire a permis d’ouvrir un snack et pour un couple de créer son entreprise,
  • le restaurant solidaire de l’association Rant dann rond à La Montagne qui permet à 10 démunis de manger un repas chaud grâce aux aliments non consommés par la cantine scolaire voisine.

Mercredi, une réunion de travail va réunir cette délégation de l’UNCCAS avec à sa tête Ericka Bareigts et l’UDCCAS avec son président Bruno Domen et Jacques Lombardie, le chargé de mission de cette union départementale.

La délégation visitera dans les prochains jours les CCAS de Petite-Île, de Cilaos, de Saint-Leu, de Saint-Louis, de Saint-Pierre, du Tampon, de Sainte-Rose et de Saint-André. Elle rencontrera également le Président du Conseil Départemental, une équipe de la CIVIS. Chaque point d’étape sera l’occasion de faire le point sur des actions innovantes et efficaces. Sans pour autant oublier qu’un travail de fond se déroule au-delà de l’action même et qu’elle se construit dans la durée, telles sont les missions des CCAS réunionnais.

Légende Photo : De g. à d. : Jacques Lombardie, Chargé de mission UDCCAS, David Belda, Vice-Président du CCAs de Saint-Denis, Laure Berthon, responsable des réseaux avec les DOM au sein de l’union nationale des CCAS Ericka Bareigts, 1ere Vice-Présidente de L’UNCCAS, ET Étienne Fillol, chef de cabinet du Président de l’UNCCAS.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus