Sports

LE COMITÉ FSGT SE SOUVIENT...

Vive les femmes !

Témoignages.re / 13 février 2021

Le club pédestre de l’Étoile rouge (aujourd’hui l’ESC 11) se situe au cœur d’un quartier populaire de Paris dans le 11e arrondissement. Il est l’un des premiers clubs parisiens de l’ex Fédération Sportive du Travail (FST) devenue la FSGT.

Dans les années 1920, le Président d’Honneur est un certain Paul-Vaillant Couturier, écrivain et journaliste bien connu. En 1926, Auguste Delaune court sous les couleurs de ce club et déjà des femmes participent aux compétitions de basket, aux courses pédestres et aux épreuves d’athlétisme.
À l’époque, si les femmes sont présentes dans nos livres d’histoire, elles le sont plutôt dans un rôle de femmes au foyer bien installées dans leur cuisine. On oublie, souvent volontairement, d’en parler même chez les "progressistes". Elles restaient toujours dans l’ombre d’un mari, d’un
dirigeant voire d’une grande cause. Pourquoi ? Soyons honnêtes, le sport populaire a trop souvent, lui aussi, conjugué sa mémoire au masculin, alors que les femmes étaient des actrices importantes de l’évolution du sport, des plus anonymes aux plus grands noms. La preuve en est, dès 1922, une soixantaine de sections féminines existaient dans nos clubs, quand la plupart des "fédés officielles" refusaient, alors, la participation des femmes, surtout en compétition, qu’il s’agisse du foot, de la boxe, du cyclisme ou de l’athlétisme. Elles seront, dès lors, de plus en plus nombreuses à venir grossir les rangs du "Sport rouge".