Pays émergents

Ouverture du Forum économique mondial sur l’Afrique à Dar es-Salaam

Comment surmonter les obstacles au développement ?

Témoignages.re / 6 mai 2010

Plus de dix chefs d’Etat et de gouvernement africains étaient attendus hier à Dar es-Salaam pour assister durant trois jours au Forum économique mondial sur l’avenir économique du continent africain.

Une réflexion sur le thème "Transformer une vision en réalité" devait marquer le début du Forum économique mondial sur l’Afrique en examinant le paysage global actuel en transformation et en identifiant les opportunités qui peuvent libérer le potentiel de croissance de l’Afrique, ainsi que les barrières au progrès économique et social pour l’année prochaine.

Plus tard, les délégués, notamment des chefs d’entreprises, des universitaires, des diplomates et représentants de diverses agences onusiennes, discuteront de la promotion de l’Enseignement supérieur pour l’Afrique comme un point critique au développement économique et la compétitivité future du continent noir.

Selon les organisateurs du forum, alors que certaines barrières restent une réalité, un taux d’inscription de 6 %, 40 % des postes enseignants vacants et les complexités liées à la fuite des cerveaux, certains programmes et partenariats novateurs se révèlent concluants.

Pour les analystes, la crise économique globale induit la nécessité d’une réévaluation des systèmes gouvernant la coopération, l’architecture financière et les politiques macroéconomiques globales.

Dans ce contexte, la communauté africaine doit trouver des réponses, d’une part, à des questions telles que : quelles sont les implications régionales des ajustements globaux et comment les économies africaines contribuent à la croissances globale dans la prochaine décennie ?

D’autre part, la communauté africaine doit identifier les principaux facteurs de la compétitivité du continent sur le long terme et comment les gouvernements et le secteur privé utilisent la crise comme une occasion de redéfinir une feuille de route durable pour la croissance économique future en Afrique.

Les dirigeants africains, qui sont déjà sur place pour le forum, sont les présidents Armando Guebuza du Mozambique, Jacob Zuma d’Afrique du Sud et Robert Mugabe du Zimbabwe.

Il y a également les vice-présidents Yyve Sabinguvu du Burundi et Rupia Banda du Malawi, ainsi que la Secrétaire générale-adjointe des Nations unies, Asha-Rose Migiro.


Kanalreunion.com