Edito

La Réunion dépassera le million d’habitants à cause de la crise à Mayotte

J.B. / 10 juin 2016

L’INSEE a publié hier le bilan démographique de La Réunion. Il fait apparaître la poursuite de la transition démographique de notre île. Malgré une surmortalité chez les hommes, et une mortalité infantile deux fois plus importante qu’en France, la différence entre le nombre des naissances et des décès avoisine les 10.000. L’émigration provoquée par le chômage massif freine quelque peu la croissance démographique. La Réunion comptait 843.500 habitants au 1er janvier 2015, contre à peine 250.000 en 1946 quand elle est devenue un département français. Au rythme actuel, elle continue de se rapprocher du million d’habitants. Ces 25 prochaines années, la population continuera d’augmenter, ce qui est une des données essentielles sur laquelle doit s’appuyer les décisions. Mais cette croissance pourrait bien être plus rapide que prévue.

En effet, cette croissance démographique pèsera encore plus lourd à Mayotte, le département français le plus proche de La Réunion. Estimée aujourd’hui à 250.000 habitants « officiels », sa population doublera en une génération pour atteindre 500.000 habitants aux environs de 2050, sur une superficie 6 fois plus petite que La Réunion.

Pour s’en rendre compte, on peut rapporter cette évolution au territoire de Saint-Paul et de Saint-Denis. Actuellement, les deux communes les plus peuplées de La Réunion comptent ensemble 250.000 habitants. Peut-on imaginer qu’elles en accueillent 500.000 dans une génération ?

Le doublement inévitable de la population de Mayotte rend illusoire l’idée d’une solution uniquement mahoraise aux problèmes qui déchirent l’île aux Parfums. Avec 250.000 habitants, elle est au bord de la guerre civile. En effet, la CGT annonce que 800 enseignants ont demandé à être rapatriés en France la rentrée prochaine à cause du climat d’insécurité. Des barrages sont dressés pour rançonner les automobilistes. Des maisons sont brûlées et leurs habitants sont contraints de trouver refuge sur une place de Mamoudzou. À ce rythme, l’explosion sociale surviendra bien avant le doublement de la population de Mayotte.

La Réunion est le département français le plus proche de Mayotte, et les Mahorais sont des citoyens français comme les Réunionnais. Rien ne les empêche de venir vivre à La Réunion pour fuir une île où la situation est si tendue. Cela pose de nouveau la question de l’accueil de milliers de Mahorais qui viendront vivre à La Réunion, et cela bouleverse les prévisions démographiques. Car avec ce déplacement de population, La Réunion comptera bien plus qu’un million d’habitants.

J.B.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Merci Sarkozy Qui lors de sa présidence à classé
    MAYOTTE:DÉPARTEMENT FRANÇAIS , dans le but d’obtenir les voix des Mayorais,APRÉS avoir
    fait multitudes promesses qui n ont jamais été tenues, raison des mouvements en masse vers La REUNION,dont les habitants se retrouvent impuissant devant cette exode massive et durable qui c’est amplifiée depuis des années..
    Jusqu a causer le raz le bol qui va créer des conflits entre les deux communautés..
    Comme si la Réunion n avait pas assez de chômeurs, que font nos politiques locaux ?
    Ils attendent l EXPLOSION sans doute !...

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com