Archives

Dans le monde...

Témoignages.re / 30 mars 2004

La Chine améliorera le mécanisme de subvention minimum vital
Le ministère chinois des Affaires civiles s’est engagé à améliorer le système de subvention minimum vital, visant à assurer aux habitants urbains pauvres une aide nécessaire dans les nouvelles circonstances, comme les fluctuations des prix, a rapporté vendredi le journal anglais "China Daily".
Ce ministère a demandé aux départements locaux des Affaires civiles d’élever de façon appropriée le niveau d’allocation avec le développement économique local et les fluctuations des prix.
Ce ministère a par ailleurs demandé aux département locaux d’élaborer les critères flexibles de la subvention minimum vital, afin que les fonds d’État puissent aller chez les habitants qui ont réellement besoin d’une aide, selon la même source.

Les progrès de l’industrie textile chinoise
En 2003, la Chine a importé pour 15, 586 milliards de dollars de produits textiles et de vêtements, et pour 16,364 milliards de dollars de fibres naturelles et chimiques, de machines textiles, de matières premières et de matières colorantes et chimiques, créant ainsi à la communauté internationale une opportunité commerciale de 32 milliards de dollars.
L’ouverture sur l’extérieur et la coopération internationale en matière de l’économie et du commerce constituent une condition nécessaire à la croissance soutenue et rapide de l’industrie textile de Chine, a ajouté Du Yuzhou, président de l’Association de l’Industrie textile de Chine, lors du "Forum mondial sur l’économie textile" tenu hier à Beijing. En 2003, le volume de l’exportation des produits textiles et des vêtements chinois a atteint 80,484 milliards de dollars, et celui de l’importation de ces produits, 15,586 milliards de dollars, a-t-il affirmé.
Par ailleurs, à la fin de l’année 2002, des entreprises textiles de Chine ont investi dans des pays étrangers 509,52 millions de dollars pour y établir des entreprises, jouant un rôle positif pour l’augmentation des emplois et des recettes fiscales de ces pays, a-t-il indiqué.

Paul Bérenger et six ministres à Madagascar dimanche
Le Premier ministre mauricien, Paul Bérenger, fera une visite officielle du 4 au 5 avril à Madagascar au cours de laquelle il sera accompagné de six ministres de son cabinet, a-t-on appris à Port-Louis.
Selon un officiel à l’Hôtel du gouvernement (siège du gouvernement mauricien), cette visite officielle a été abordée vendredi par le Conseil des ministres lors de sa réunion hebdomadaire. Il a indiqué que Paul Bérenger sera accompagné des ministres suivants : Jayen Cuttaree (Affaires étrangères et commerce international), Nando Bodha (Agriculture et technologie alimentaire), Anil Gayan (Tourisme et loisirs), Motee Ramdass (Arts et culture), Sushil Khushiram (Industrie, services financiers et affaires corporatives) et Pradeep Jeeha (Technologie informatique et télécommunications).
Paul Bérenger a déclaré qu’il attache une importance particulière aux pays qui entretiennent des liens historiques avec Maurice, dont la France, l’Inde, Madagascar et la Chine. "J’ai effectué ma première visite officielle en Inde, avant de me rendre en France. Je vais maintenant à Madagascar et le mois prochain, je me rendrai au Mozambique", a déclaré le Premier ministre mauricien qui a indiqué que de nombreux dossiers politiques et commerciaux, ainsi que la coopération régionale, seront traités au cours de sa visite de deux jours à Madagascar. "Je suis convaincu que nos deux îles ont toutes les chances économiques et commerciales de leur côté. Nous pouvons faire beaucoup de choses ensemble", a-t-il ajouté.