Archives

TÉLÉ-DÉCRYPTAGES DE PHILIPPE TESSERON

Témoignages.re / 3 novembre 2008

À 20 heures sur Tempo

Witness

Film américain réalisé par Peter Weir. Avec Harrison Ford (John Book), Kelly McGillis (Rachel Lapp), Lukas Haas (Samuel Lapp), Danny Glover (James McFee)

Rachel, une amish de Pennsylvanie, vient de perdre son mari. La jeune veuve va rendre visite à sa soeur à Baltimore. Flanquée de son fils Samuel, elle s’aventure dans un monde tout nouveau pour le garçonnet. Il y a là électricité, automobiles, locomotives, exemples d’un progrès technologique que sa communauté rejette. Emerveillé, l’enfant ne perd pas une miette du spectacle qui l’entoure. En gare de Philadelphie, il est le seul témoin d’un meurtre, commis dans les toilettes. Au poste de police, l’inspecteur John Book lui présente des photos de suspects. Mais aucune ne correspond. Jusqu’à ce que son regard se pose sur une coupure de journal...



À 20 heures 05 sur Télé Réunion

Des racines et des Ailes

Magazine de la rédaction de France3 en collaboration avec RFO Réunion. Rédactrice en Chef : Isabelle Richard. Présentation : Louis Laforge Réalisation : Jean Luc Orabona

Spécial île de La Réunion : "Des Racines et des Ailes" est un magazine culturel itinérant réalisé en France et à l’étranger dans des lieux, emblématiques de l’histoire des civilisations et du patrimoine architectural d’hier et d’aujourd’hui. Un plateau installé au coeur de sites d’exception parfois en avant-première comme pour l’ouverture du musée du Quai Branly ou de la Cité de l’architecture et du patrimoine.
Pour la première fois, dans l’histoire du magazine, Des Racines & des Ailes se déplace dans un département d’Outre Mer et consacre une émission spéciale à La Réunion. Surnommée « l’île intense », cette petite terre de France au milieu de l’océan Indien possède de très grandes richesses, à la fois naturelles et architecturales. Les cases et jardins créoles, mais aussi les volcans et les cirques, récemment regroupés au sein du parc national sont autant d’atouts pour la candidature de l’île de La Réunion à l’inscription sur la prestigieuse liste du patrimoine mondial de l’Unesco !
La Réunion : un paradis à préserver : Reportage : Hervé Arduin, Christophe Monteil, Laurent Maisondieu, Cécile Giovanangeli, Thierry Durel, Laurent Veliscek.
L’Unesco va-t-elle reconnaître le caractère « exceptionnel et universel » de La Réunion et l’inscrire sur la prestigieuse liste des sites classés au patrimoine mondial ? C’est la grande question que se posent actuellement les habitants de ce département français, situé en plein coeur de l’Océan Indien... Une île, deux volcans et trois cirques uniques au monde ! Petit retour en arrière... Nous sommes en 1665. Cette année-là, les premiers Français découvrent un paradis inhabité ! L’eau douce coule des montagnes. Des oiseaux inconnus, d’énormes tortues terrestres et des poissons multicolores fournissent des réserves de viande incroyables ! Mais l’île est avant tout constituée d’une immense forêt tropicale. Et comme le bois ne nourrit pas son homme, les colons se lancent très vite dans un grand défrichement qui va bousculer totalement l’équilibre de La Réunion...
Face à ces opérations de destruction, seules les forêts d’altitude et les cirques ont tenu le choc... Et de façon remarquable : 30% du territoire réunionnais est toujours constitué de zones naturelles d’origine, un record ! Il s’agit donc d’un très bel héritage à préserver... À La Réunion, le nombre d’espèces végétales endémiques est aujourd’hui trois fois plus élevé qu’à Hawaï et cinq fois plus qu’aux îles Galápagos !
Cases et Jardins Créoles : Un reportage : Isabelle Thomas, Guy Sabin et Alain Barnault.
Si la canne à sucre a modelé les paysages de La Réunion, rares sont encore les grandes maisons des domaines sucriers. Celle des Isautier, grande famille du rhum réunionnais, nous fait comprendre les paysages de l’île du temps des grands propriétaires. L’âge d’or de La Réunion est également visible sur l’avenue principale de Saint Denis. La rue de Paris ne porte d’ailleurs pas son nom par hasard. Bernard Leveneur, historien de l’art, nous fait passer de l’autre côté des façades de prestige. Ainsi, la villa Déramond, maison natale de Raymond Barre, joue-t-elle de sa façade comme d’un décor de théâtre. A elle seule, son architecture résume les constantes créoles, avec sa varangue, son style néoclassique et à l’arrière, ses murs de bardots.
L’Ile aux multiples visages : Reportage : Isabelle Thomas, Guy Sabin, et Alain Barnault.
Depuis que l’émission sur la généalogie a débuté sur les ondes de RFO, le succès ne se dément pas ! Les Réunionnais sont en quête de leurs racines. Le Cercle Généalogique de Bourbon est de plus en plus sollicité... Il répond même aux enseignants qui, comme Olivier Fontaine, passionné par l’histoire de son île, organisent aux Archives Départementales de véritables travaux pratiques avec leurs élèves... La généalogie leur rappelle la multitude de leurs origines. Car dès la première génération de natifs de l’île, au XVIIème siècle, la population est métissée... Rapidement, pour développer l’essor économique de l’île, ses habitants importent des esclaves d’Afrique et d’Asie. C’est la raison pour laquelle de très nombreux Réunionnais ont un ancêtre esclave... Après l’abolition de l’esclavage en 1848 débarquent à leur tour les engagés du sucre : une main d’oeuvre volontaire mais exploitée par les mêmes grands propriétaires. A leur arrivée sur cette nouvelle terre, les immigrants sont isolés dans des lazarets. Des "sas" sanitaires que Laurent Hoarau sauve aujourd’hui de l’oubli.
Le Piton de la Fournaise : Un volcan sous surveillance : Reportage : Hervé Arduin, Christophe Monteil, Laurent Maisondieu, Cécile Giovanangeli, Thierry Durel, Laurent Veliscek
L’île de La Réunion est toute jeune ! Elle n’a même pas 3 millions d’années... Une première éruption puis une deuxième... En se superposant, les couches de magma refroidies ont fini par former une montagne. Et quelle montagne : le Piton des Neiges, le plus haut sommet de l’Océan Indien ! Depuis, le volcan s’est endormi... Mais il a cédé sa place à un petit frère... Un voisin très tumultueux qui porte bien son nom : la Fournaise ! Le Piton de la Fournaise est l’un des volcans les plus actifs au monde. On compte en moyenne deux à trois éruptions par an depuis 1998. Et à chacune d’elles, le spectacle est saisissant ! Un paysage fascinant que nous découvrirons également par hélicoptère. Mais derrière la magie des images, le danger est omniprésent... Désormais, le volcan est sous contrôle. Il est même interdit aux randonneurs.


Votre soirée Télé

"Des racines et des ailes" spécial Réunion fait chavirer le cœur des téléspectateurs métropolitains !

Il aurait été presque inconcevable de ne pas consacrer la plus grande partie de ma chronique à l’événement télévisuel de la semaine, la diffusion du magazine "Des racines et des ailes" spécial Réunion. Pour la première de cette émission dans un département d’Outre-mer, toute l’équipe a choisi de montrer aux téléspectateurs métropolitains les richesses de notre île. De l’aveu du réalisateur lors de la présentation de cette production, au vu de la surface de notre île, il s’est demandé comment il pourrait tirer deux heures d’images sur un si petit territoire, et bien à la fin du tournage, il s’est rendu compte qu’il n’avait vu qu’une petite partie des trésors cachés de notre département. Il est vrai qu’il est intéressant de voir comment les cinéastes extérieurs voient notre petit caillou planté au milieu de l’océan et parfois les surprises ne sont pas toujours bonnes (souvenons nous du passage de Thalassa), hé bien cette fois il n’en est pas de même. Le 29 octobre pendant deux heures, en première partie de soirée, toute l’équipe de "Des racines et des ailes" a fait rêver 4,5 millions de téléspectateurs métropolitains, pour une part d’audience de 19,6%, plaçant France3 en deuxième position des chaînes sur la soirée. Il s’agit du meilleur score en parts d’audience pour le magazine depuis 2005 et de la meilleure audience depuis le spécial Chine célébrant les 10 ans de l’émission (4.6 millions de téléspectateurs en décembre 2007). Lorsque l’on sait qu’à chaque émission, il faut compter 30% de touristes en plus dans l’endroit où elle a été tournée, le jeu en valait vraiment la chandelle. Hé bien ce soir, c’est à notre tour de voir cette émission exceptionnelle. Exceptionnelle par la beauté des images, il faut dire que la production y a mis les moyens et comme si cela ne suffisait, pas la station du Barachois a mis à la disposition de ses confrères de France 3 tous les hommes et les moyens nécessaires pour faire de ce magazine une réussite exemplaire ! Il faut remercier sans aucun doute la direction de France 3 d’avoir choisi La Réunion et d’y avoir consacré exceptionnellement deux heures, mais il faut également saluer la direction de RFO Réunion qui a su s’impliquer dans ce projet, permettant ainsi à toute l’équipe métropolitaine de profiter des connaissances du terrain et du savoir faire réunionnais en matière de reportages. Ce tournage est également exceptionnel de par la durée mais aussi en raison de la qualité des moyens techniques employés qui fait que jamais nous n’avons vu notre île sous l’angle sous lequel elle nous sera présentée ce soir. Filmée en haute définition avec des images aériennes époustouflantes réalisées à l’aide d’une caméra spéciale embarquée sous le ventre d’un hélicoptère, notre île va nous montrer toute sa beauté et nul doute que la population réunionnaise dans son ensemble sera scotchée ce soir à 20 heures 05 sur Télé Réunion, car à moins d’arriver tout droit de la planète Mars je ne vois pas qui pourrait ignorer ce rendez-vous exceptionnel.

http://tesseron.blogspace.fr/