Alon filozofé

« La responsabilité, c’est essentiel ! »

Billet philosophique

Roger Orlu / 7 août 2020

Plusieurs penseurs réunionnais nous ont envoyé cette semaine des contributions intéressantes à nos réflexions collectives pour échanger et réfléchir ensemble sur notre société et comment la changer au mieux. Nous les remercions.

JPEG - 81.3 ko
L’affiche du 9e congrès du PCR en 2017 à Sainte-Suzanne.

Nous citerons d’abord Guy Pignolet, un des co-auteurs du drapeau réunionnais et ancien ingénieur chargé de prospectives au CNES (Centre National d’Études Spatiales), qui nous envoyé un message pour dire : « Oui, la responsabilité, c’est essentiel ! ». Et pour illustrer ça, il nous a transmis un texte en trois langues (le créole réunionnais, le français et l’anglais), intitulé ‘’ Shanjman sé sak i ariv’’, rédigé en anglais dans ‘’The Oracle of Southern California’’ (Los Angeles) en octobre 1967 par David Crosby, qui était le chanteur de l’un des groupes les plus populaires et les plus influents de la musique pop : « The Byrds ».
Voici quelques extraits de ce texte : « Avec Bouddha et le Christ et Shiva et Krishna et avec Mohammed et tout le monde semble dire que vous devriez partir planer sur les fleurs et sur vous-même et faire l’amour et que vous êtes amour. (…) Nous devons trouver un moyen de calmer tous les égos. (…) Vous devez vouloir ouvrir votre conscience. C’est le vrai moyen de l’ouvrir… Le fait de vouloir… Et ne pas avoir peur de… Il vous faut aimer le changement. En tout état de cause, le changement est ce qui est en train d’arriver ! ».

« Détenteurs de capitaux »

Nous citerons ensuite Luc-Laurent Salvador, docteur en psychologie et président de l’association EDUCAPSY, qui nous a envoyé la vidéo de Valérie Bugault, interviewée par Silvano Trotta (https://www.youtube.com/watch?v=AKaXg5755lk). À ce sujet, nous publions des extraits du résumé du livre de Valérie Bugault, intitulé ‘’Les raisons cachées du désordre mondial’’, où elle propose « des analyses de géopolitique, économique, juridique et monétaire » :
« Comment l’idée de démocratie a-t-elle cédé le pas au chaos universel, fait de guerres économiques, etc. ? (…) Derrière le pouvoir politique apparent se profile, dans un jeu d’ombres et de lumières, le véritable pouvoir mondial. Les États sont majoritairement devenus des coquilles vides, dénués de toute légitimité politique, d’autonomie et de souveraineté. (…) Les grands détenteurs de capitaux opèrent à partir de leur quartier général de la City et répartissent leurs forces dans les paradis fiscaux qui ont fleuri aux quatre coins du monde. (…) Toutefois, il existe des échappatoires au sombre destin promis par les banquiers. Outre ses analyses, le présent ouvrage propose des solutions juridiques, institutionnelles et monétaires permettant de sortir de la nasse civilisationnelle dans laquelle nous nous sommes collectivement enferrés ».

« Un projet réunionnais »

Tout ceci encourage les communistes réunionnais et les autres démocrates du pays à se mobiliser ensemble sur les traces suggérées par la « Résolution du Comité Central du PCR pour faire avancer la liberté et la responsabilité du peuple réunionnais » adoptée à l’unanimité samedi dernier à Sainte-Suzanne et envoyée par le Bureau de Presse du PCR. Cette résolution rappelle notamment que « avant les manifestations des Gilets Jaunes, nous avons alerté le Président de la République en lui proposant de réunir une ‘’Conférence Territoriale, élargie aux forces vives du pays’’, pour élaborer un projet global et cohérent dans tous les domaines qui servirait de discussion pour un nouveau partenariat entre La Réunion, le Gouvernement et même l’Union Européenne. Cette idée est aujourd’hui largement partagée par de nombreux courants de pensée. L’opportunité de la concrétiser existe ».
Et elle conclut : « Rassembler toutes celles et tous ceux qui aspirent à ce progrès et qui comprennent l’urgence d’élaborer collectivement un projet réunionnais est impératif. En particulier, avant les échéances importantes pour la Région et le Département ».

Roger Orlu



Un message, un commentaire ?

Signaler un abus



Messages






  • Un train, un TER péi entre Ste Rose et St Joseph, autonomie énergétique avec enfin l’emploi de la géothermie, comme depuis longtemps le Japon, l’Islande, la Nouvelle-Zélande et bientôt la Guadeloupe. Généralisation du Bio, dans les cantines des établissements scolaires, les prisons, les épads, les casernes... Arrêt de l’importation du sucre et du sel un comble non, sur une île entourée d’eau salée et productrice de sucre, 200 000 Tonnes l’an, bon WE à zot tout, en vélo à pied en attendant les téléphériques de St Denis et celui entre St Leu et Cialos, les trains, pour le fret et les voyageurs, ravis, j’en suis certain. Arthur qui tousse encore.

    Article
    Un message, un commentaire ?