Alon filozofé

Le rêve d’une statue à réaliser

Billet philosophique

Roger Orlu / 3 janvier 2020

Dans la continuité de la réflexion évoquée vendredi dernier dans cette chronique à propos de Paul Vergès sur ce que nous devons faire pour être fidèles à cette « grande figure réunionnaise dont le rayonnement a dépassé les frontières de son pays », comme le dit Brigitte Croisier, nous vous faisons part d’un rêve déjà partagé par plusieurs Réunionnais.

JPEG - 31.6 ko
Mahatma Gandhi, Martin Luther-King, Nelson Mandela et Paul Vergès.

Il s’agit de la réalisation d’une grande statue-sculpture, où l’on pourrait admirer côte à côte 4 grandes personnalités à dimension universelle qui ont marqué le 20e siècle par leurs combats pour la liberté, la justice, la paix et une bonne vie sur Terre. Ce sont Mahatma Gandhi (philosophe et homme politique indien anti-colonialiste, 1869-1948), Martin Luther King (pasteur et militant américain anti-raciste, 1929-1968), Nelson Mandela (homme d’État sud-africain anti-apartheid, 1918-2013) et Paul Vergès (penseur et militant réunionnais de la liberté, 1925-2016).
En plus de leurs combats souvent héroïques pour le respect des droits humains, il ne faut pas oublier que ces personnes ont été victimes de violentes répressions voire pire : ainsi, Mahatma Gandhi et Martin Luther King ont été assassinés en 1948 et 1968, et Nelson Mandela a été emprisonné pendant 27 ans pour avoir lutté contre l’apartheid. Quant à Paul Vergès, en plus des poursuites et des peines injustes que lui a imposées la Justice coloniale, il faut se souvenir qu’il a subi au moins 4 tentatives d’assassinat (en 1957 à La Ravine des Cabris, en 1959 devant la mairie de Saint-Denis, en 1974 à la Grande Ravine de La Saline les Bains et en 1976 à l’Île Maurice de la part de la C.I.A.).

‘’Carte pour un monde solidaire’’

Parmi les œuvres accomplies par Paul Vergès à dimension internationale, nous voulons citer entre-autres le soutien concret qu’il a apporté à Sudel Fuma, directeur de la Chaire UNESCO à l’Université de La Réunion, décédé en 2014, dans sa mise en œuvre de 2004 à 2013 de la Route de l’esclave et de l’engagé dans l’océan Indien, en passant par Madagascar, La Réunion, le Mozambique, l’Île Maurice, l’Inde et la Chine. Nous voudrions signaler aussi que dans son bureau de président de la Région Réunion, Paul Vergès avait affiché une grande ‘’Carte pour un monde solidaire’’ réalisée par le CCFD (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement).
Ensuite, on peut également s’interroger sur la posture de ces 4 grands militants historiques dans cette statue de rêve : Mahatma Gandhi, Martin Luther King, Nelson Mandela et Paul Vergès seront-ils par exemple en rond, solidaires, main dans la main, ou bien l’un à côté de l’autre, en regardant ensemble vers le même sommet et la lumière du 21e siècle ? C’est bien sûr au génial sculpteur et futur créateur de cette œuvre, qui aura une portée et une réputation internationale, de décider en toute liberté ce positionnement parmi bien d’autres hypothèses possibles, afin de cultiver au mieux notre mémoire historique et notre devoir de changer le monde…

Roger Orlu