Alon filozofé

Solidarité et engagements

Billet philosophique

Roger Orlu / 13 mars 2020

À la Bibliothèque Départementale de La Réunion, le 4 mars a eu lieu une conférence sur le thème ‘’De l’intégration à l’exclusion, Marie-Aline Wuathion (1893 - 1960), « Hussard noir de la République »’’, où l’historienne Michèle Marimoutou-Oberlé a rappelé avec force la répression subie par cette enseignante réunionnaise exemplaire le 11 décembre 1940 de la part du régime colonial. Cela nous fait réfléchir à ce que nous devons faire face aux « heures sombres de notre Histoire » et face aux divers problèmes de notre société.

JPEG - 96.2 ko
La 3e édition de la Marche Réunionnaise pour le Climat le 1er mars à Sainte-Suzanne.

Le premier concept que nous évoquerons à ce sujet est la solidarité réunionnaise, qui s’est exprimée de façon exemplaire le lendemain au Téat Champ-Fleuri autour de l’association 1000 Sourires, présidée par Ibrahim Ingar, qui organise de nombreuses actions depuis 14 ans pour aider les marmay en difficultés. Déjà un public très nombreux est venu soutenir ces actions mais aussi plusieurs artistes talentueux, comme les humoristes Thierry Jardinot et Marie-Alice Sinaman, parrain et marraine de cet événement caritatif, mais aussi les chanteurs Soan et son papa Nono, Tine Poppy, Audrey Dardenne, Kénaëlle, Mickaël Pouvin, François Joron, Joël Manglou.
Ces chanteurs et chanteuses ont cultivé notamment dans leurs prestations admirables des valeurs essentielles comme la solidarité, avec « SOS d’un terrien en détresse », l’identité réunionnaise, avec notre interculturalité et la résistance à l’oppression avec « pran lo somin Cimendef ! ». Dans cet esprit, nous citerons aussi Thierry Jardinot, qui dans une imitation très touchante a donné la parole à un retraité pauvre, ayant exprimé ses difficultés à vivre avec 423 euros de retraite par mois et ayant interpellé le pouvoir en place en France et qui commande La Réunion.

« Sauver la planète »

Pour remettre en cause ce système mortifère, on peut penser au philosophe Stéphane Hessel, qui dans ses derniers ouvrages nous a lancé ces appels : « Indignez-vous ! » et « Engagez-vous ! » afin de lutter en faveur d’un développement durable et solidaire. Dans cet esprit, des milliers de Réunionnais ont marché le 1er mars à Sainte-Suzanne pour la lutte contre le changement climatique et la protection de la biodiversité, tout en rendant aussi un bel hommage à Paul Vergès, qui s’est engagé dans la lutte contre le réchauffement climatique et dont on a célébré ce 5 mars le 95e anniversaire de sa naissance.
Cette 3e édition de la Marche Réunionnaise pour le Climat, organisée notamment par le dirigeant communiste Maurice Gironcel et parrainée par Nono du groupe Kiltir, mettait en avant une grande pensée de Paul Vergès : « Il est temps de sauver la planète et de fonder une civilisation responsable de son environnement qui saura respecter toute la chaîne de la biodiversité ».
Cette solidarité et ces engagements méritent d’être cultivés et renforcés afin que le peuple réunionnais devienne libre et responsable.

Roger Orlu