Alon filozofé

« Vive le peuple réunionnais ! »

Billet philosophique

Roger Orlu / 10 janvier 2020

À la une du numéro de décembre 2019 du ‘’Journal de la Région Réunion’’, il y a une belle photo pour illustrer « une chance » que constitue « la coopération et les relations internationales », comme le prônait Paul Vergès en cultivant le projet d’un co-développement solidaire entre les peuples frères de l’océan Afro-asiatique. Hélas, sur cette photo, où des personnes représentant différents pays de notre région se donnent la main avec le drapeau de leur pays, on constate que La Réunion est représentée par la France plutôt que par le drapeau réunionnais. Cela illustre le système néo-colonial assimilationniste dont le peuple réunionnais est toujours victime.

JPEG - 64.7 ko

En réplique à cette ‘’kouyonis’’ (le contraire de la sagesse), nous voudrions citer les 11 magnifiques concerts gratuits donnés dans des églises de tout le pays du 29 décembre au 9 janvier par Jean-Claude Gianadda, en partenariat avec les prêtres et les paroissiens de ces églises. Lors de ces concerts, ce chanteur chrétien et humaniste né en 1944, ancien professeur de sciences et directeur de collège à Marseille, fils de migrant et de résistant pendant la 2nde Guerre Mondiale, n’a cessé d’exalter les valeurs humaines fondamentales comme la justice et la paix.

À ce sujet, il a montré par des images ce qu’il a pu faire en 2019 dans de nombreux pays, notamment à Madagascar avec le Père Pedro et les religieuses de Notre Dame de la Salette, pour aider des personnes en difficulté grâce aux dons qu’il récolte à ses concerts afin de « construire des ponts au-dessus des frontières pour découvrir enfin le plus beau des pays ». À l’église de Savanna jeudi dernier, il a aussi remercié chaleureusement les milliers de Réunionnais qui soutiennent ses engagements et il les a appelés à « lutter contre la connerie » en leur disant : « Vive La Réunion ! Vive le peuple réunionnais ! ».

‘’L’esprit réunionnais’’

Ce bonheur d’être Réunionnais, plus d’un millier de personnes ont pu le ressentir lors du concert gratuit donné le lundi 30 décembre sur l’esplanade de La Poste des Camélias à Saint-Denis, avec une nouvelle star de notre musique réunionnaise : le jeune chanteur de 12 ans, Soan, vainqueur de The Voice Kids en France le 25 octobre dernier. Avec l’aide de plusieurs grands artistes réunionnais comme Nono (le père de Soan), Tikok Vellaye, Maroni, des jeunes danseurs de Jeunesse 2000 et de nombreux autres jeunes proches de Soan, des valeurs humaines fondamentales ont été cultivées pendant plus d’une heure dans des chansons militantes : les atouts du maloya et de notre identité réunionnaise, l’amour familial, le respect des plus vulnérables et la solidarité avec les pauvres, l’union et la responsabilité du peuple réunionnais pour construire son avenir.

Dans cet esprit, nous voudrions citer les vœux exprimés le 2 janvier dans ‘’Le Quotidien de La Réunion’’ par Idriss Issop-Banian, président du GDIR (Groupe de Dialogue Inter-religieux de La Réunion’’ : « Mon vœu le plus cher pour cette nouvelle année : que 2020 soit celle de la reconnaissance de ‘’l’esprit réunionnais’’ ; (…) nous devons nous attacher à apporter chaque jour notre pierre à l’édification d’une société harmonieuse et fraternelle (…) pour le bien commun ». Pour nous encourager à prendre cet engagement, Idriss Issop-Banian a transmis aux Réunionnais une déclaration commune du Pape François et du Grand Imam d’Al-Azhar à Abou Dhabi le 4 février 2019 afin de faire avancer « la fraternité humaine pour la paix dans le monde et la coexistence commune ». Une très belle déclaration « pour coopérer entre nous et pour vivre comme des frères qui s’aiment (…) dans le but d’atteindre une paix universelle dont puissent jouir tous les hommes en cette vie ». Un message fort et pertinent dont il y a bien des leçons à tirer…

Roger Orlu