Alon filozofé

« Vivre c’est toujours apprendre »

Billet philosophique

Roger Orlu / 26 avril 2019

Comme on le sait, la philosophie, soit étymologiquement ‘’l’amour de la sagesse’’, c’est notamment l’amour du savoir, de la connaissance et donc de l’apprentissage permanent durant toute sa vie. Mais pourquoi et pour quoi ? En vue de quoi et au service de qui ? Des réponses à ces questions nous ont été apportées à La Réunion ces derniers jours.

JPEG - 51 ko
Guillaume Gérault et Joëlle Le Ghehennec, formateurs en naturothérapie à Aroma Réunion.

Ainsi, le vendredi 19 avril dernier à Mascarin (le Jardin botanique de La Réunion, aux Colimaçons – Saint-Leu), Aroma Réunion, un centre de formation à l’aromathérapie, a organisé une conférence avec deux éducateurs naturopathes sur la question : comment mieux dormir pour mieux vivre ? Pendant deux belles heures, Guillaume Gérault et Joëlle Le Ghehennec, formateurs en naturothérapie à Aroma Réunion, qui « enseignent le respect de la nature pour une bonne santé », ont expliqué clairement « comment dormir de façon efficace », « avoir un bon sommeil » et « lutter contre les causes du mauvais sommeil (stress, douleurs, malbouffe, certains médicaments, sédentarité…) ».

Ces éducateurs pertinents, auteurs de nombreux ouvrages, ont aussi exposé des solutions pour lutter contre le stress et les médicaments aux effets secondaires néfastes, mieux respirer, méditer davantage, mieux bailler…, en utilisant notamment « des plantes médicinales, des huiles essentielles et des parfums de plantes tropicales comme l’ylang-ylang. Et au-delà du bon sommeil, Guillaume Gérault et Joëlle Le Ghehennec nous ont appris que pour bien vivre il est aussi important de « cultiver le sourire, le rire et la pensée positive ».

« Travailler à la santé de l’âme »

Un philosophe réunionnais, Radjah Veloupoulé, a tracé quelques pistes pour aller dans ce sens en publiant le 7 avril dernier une tribune libre intitulée ‘’Pour la philosophie et la méditation à l’école’’, où il cite d’abord Épictète, un philosophe stoïcien, victime de l’esclavage au 1er siècle de notre ère : « Quand on est jeune, il ne faut pas hésiter à s’adonner à la philosophie, et quand on est vieux, il ne faut se lasser de philosopher. Car jamais il n’est trop tôt ou trop tard pour travailler à la santé de l’âme ». C’est pourquoi il apprécie « l’idée de Frédéric Lenoir d’écrire un livre intitulé "Philosopher et méditer avec les enfants", qui raconte l’aventure extraordinaire qu’il a vécue avec des centaines d’enfants à travers le monde (…).

Pourquoi en effet attendre la classe de terminale pour aborder le questionnement philosophique autour des thèmes existentiels : l’amour, le respect, le sens de la vie, les émotions, etc... Les ateliers philosophiques qu’il mène montrent une étonnante capacité des enfants à penser. Au-delà des concepts, ils y apprennent les règles du débat d’idées et développent leur discernement et une réflexion personnelle ».
Radjah Veloupoulé conclut par cet appel : « Bonne écoute et lecture aux enfants et aux parents, et à tous ceux qui pensent que vivre, c’est toujours apprendre ». À noter qu’une organisation politique réunionnaise (le P.C.R.) préconise dans ses propositions pour un développement durable du pays, « comme le propose l’UNESCO, d’enseigner la philosophie dès le plus jeune âge » (voir le texte de 24 pages intitulé ‘’Plus de responsabilité pour plus d’autonomie’’ paru en novembre 2018, préfacé par Maurice Gironcel).

Roger Orlu



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Alors que je me promenais sur une colline dans ce beau pays du Pays Basque je rencontrais un berger, un vieux berger . Il était étonné que je sois seul à me promener si loin . Je lui ai répondu :" Je veux apprendre dans le silence "" Après un moment de silence il me regarda et me déclara" Le plus dur c’est d’accepter et de commencer à apprendre". Et il s’en est allé sans jamais se retourner .
    Je répétais " le plus dur c’est d’accepter et de commencer à apprendre".
    Oui, le vieux berger à raison . Je l’ai écouté , j’ai accepté et j’ai commencé à apprendre ...
    Et si nous aussi nous écoutions , nous acceptions et commencions à apprendre le savoir de nout gran moun !

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Je suis un épicurien . Je suis un disciple de Nietzsche. Je suis un élève de Montaigne . Je suis un adepte de Spinoza . A quoi serviraient tous ces enseignements si je n’ai pas d’argent pour manger . Fini les idées de Spinoza . Si demain je ne peux m’acheter des livres à quoi sert l’enseignement de MONTAIGNE et sa définition de l’Homme Moderne.
    Je me pose la question : qui est autorisé à philosopher aujourd’hui ? Oui qui ? Certainement pas le chômeur. Certainement pas cette mère de famille qui n’arrive pas à boucler ses fins de moi ? Est-ce que le grand père qui a une si faible retraite peut lui aussi philosopher ? Et cette caissière qui doit jongler avec les rentrées de classe, les sorties de classe, les repas à faire, le ménage à finir et calculer, calculer pour savoir ce qu’elle peut acheter aujourd’hui et mettre de l’argent de côté pour acheter demain.. ;demain il faut donner à manger aux marmailles . Et cet employé qui doit prendre sa voiture dès l’aube pour se rendre à son travail et quand il rentre chez lui : il est "mort de fatigue".
    Oui qui peut apprendre la philosophie ? Qui peut philosopher ?
    J’ai toujours su parce que l’on me l’a appris que : il faut être bien dans ses "baskets", avoir l’esprit tranquille ,emploi assuré, la paie qui tombe chaque fin de mois, donner à mes enfants cette tranquillité des repas et des vacances . Pour apprendre la philosophie et philosopher .Un LUXE. Ce luxe est pour tout le monde . Ce luxe on le refuse à ces petites gens, à ces chômeurs à ces bénéficiaires du RSA à nos grandes mères et grands pères .Ceux qui nous gouvernent MACRON, LOISEAU et leurs alliés déclarent sans le dire : Il faut interdire la philosophie au bas peuple . Il deviendrait sage, trop sage et refusera d’écouter sans comprendre . Il saura mesure ce qui relève du vrai et du faux. Il deviendra intelligent .
    Elles, ils ne veulent pas de ça. NON ! NON ! Faut maintenir le peuple dans l’ignorance et surtout pas de philosophie, pas de philosophie .
    Oui Le Président de La RÉPUBLIQUE l’a encore confirmé hier dans son discours d’hypocrite.
    Avez-vous remarqué ; rien pour les chômeurs, pour le RSA pour les handicapés, rien pour endiguer le prix du carburant, rien sur les inégalités criantes que subissent les femmes , rien sur la violence contre les femmes et les enfants . Il nous promet l’indexation des retraites sur le coût de la vie . Mais qui les a supprimés c’est lui . Il nous dit plus de fermeture d’écoles, d’hôpitaux de maternités mais qui les ont fermés .LUI et son gouvernement .Des hypocrites.
    Oui chaque jour il faut se former .le Monde change. ,les techniques sont nouvelles. Mais notre vie aussi change . Nos rapports avec nos voisines, nos voisins et avec celles et ceux qui viennent chez nous parce que chassées, chassés par la misère, la guerre . : faut savoir les accueillir leur tendre la main comme nous devons le faire à nos compatriotes chômeurs, RSA Handicapées, , nos femmes seules, nos gan moun. La philosophie est notre outil ? Sachons la prendre en pleine main et faisons d’elle notre pain quotidien .
    Moi je philosophe et je sais une chose : je voterai pour Julie PONTALBA.

    Article
    Un message, un commentaire ?