Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Lakey lo sit > Chroniques > Bayalina

Lindi 1 oktob, sinkièm morso

Bayalina, par Axel Gauvin… in roman dann la lang kréol rényoné, an fèyton dann Témoignages -40-

mardi 2 avril 2024, sanm Axel Gauvin

(Bann marmaïy la kantine i rœfüze manje lœ manjé la diréktrisse la-préparé : cé d’ manjé zorèy, lé pa zot gou ditou.)

Lo tanguêne la diréktrisse ! « El la pa vni issi rienk pou amontr’ anou lire-ékrire, èl la-vni pou – plus prinsipal ! – amontr’ anou vive. Dabor inn, èl va amontr’ anou koman-k i manze ! I fo n’i fini par konète koué ki lé in lantré d’ tab, in viande, in léguime ! El ossi, la diréktrisse, navé lœ vilin manièr mètte toute ansanm dan son zassiète – konm nou n’i fé ankor. El ossi, té i manze manzé en dézorde, konm ou na anvi, konm l’arivé, san konète lœ pro en promié, épila lœ dérnié pou la fin : filasse oranzé devan, la viande shodé déyér, déssèr dérnié la keu... Son vilin manièr rényoné – aèl i di – lavé-fé passe aèl pou in sovaz en France. Demoun lavé rire aèl. Ziska zordi son fron té i brüle ankor èk la onte.
– Et puis, si vous voulez le savoir, moi aussi j’en ai connu des caris-la-misère : des rouguails de saucisses, des bringelles à la viande boucanée, et même des bouillons de morue !

Ari, vizavi d’ mwin, i konpran pa inn tiork dann ça sérmon-là. Lœ kozman dessi "rougaïy sosisse" i fé karte son zié konm in poilon. Lœ souvnir d’ brinzèl boukané i fé bave ali dan son zassiète. Lœ mazinassion d’ bouyon la mori – kiça i ador pa la mori, kissoi sanm, kissoi san margoz amèr ? – rienk lœ nom la mori-là i fé plèr la tripe Ari. Li souplingn doussman :
– Mwin la faim !
Rèzman l’ot la pa tandi ça, sinon… défé dan la païy kann.
La diréktrisse i armète ankor :
– J’en ai trop bavé moi-même, pour laisser mes compatriotes croupir dans cette misère intellectuelle, psychologique et morale !

Koça ça lé po rakonté ankor, là ! Koça toute ce krak-là i vé dire ! Touléka, in nafèr lé sür, èl lé pa zorèy konm, in l’hér, nout toute té i kroire. Dabor inn, èl mèm la-di, épila – la prèv – èl la point ce paroli en "ving-bouding-zanbong" toute bann zorèy néna.

Axel Gauvin


Inn modékri, inn ti lavi, inn komantèr ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus