Bayalina, par Axel Gauvin… in roman dann la lang kréol rényoné, an fèyton dann Témoignages -31-

Samdi 22 séptanb

14 mars, sanm Axel Gauvin

La fénète nëv lé presk fini : i mank rienk lœ 2 batan d’ boi.
Par lanbrazir l’ot, lœ vié fénète, pi d’ flèr kann roz-mov : lœ karo la-fine koupé. I arète rienk lœ pié-zak en zossaïy k’i tarde pa pou mor.

Toute gran longuèr manzé-là, èl la-pa tourne la tête pou mwin. El l’arète son nez bouré dann son zassiète.
Fiy-là i sanfou pa mal de ou, Soubaya. Èl i sanfou d’ou ! Soman èl i tonbe tar : aou, ou i sirfou d’èl ! Ou va alé anmar out kër sanm in grizète moustik la-kakate dessi la guèl ? Ou va rale in santiman déyèr in mok dofé !
Epi largue demoun inpé, don !

Axel Gauvin

Padport

Signaler un contenu

Inn modékri, inn ti lavi, inn komantèr ?